LE FIL

Précaution sanitaire

Les Hospices de Beaune reportés sine die par la préfecture

Dimanche 15 novembre 2020 par Alexandre Abellan
Article mis à jour le 16/11/2020 08:33:59

Les Hospices de Beaune reportés sine die par la préfecture
- crédit photo : Hospices de Beaune
La hantise des organisateurs est devenue réalité malgré les nombreuses négociations et adaptations. La vente aux enchères caritatives de ce dimanche 15 novembre est annulée par une décision préfectorale publiée la veille. Résistant à la crise, la filière bourguignonne se montre patiente.

Communiquée ce samedi 14 novembre à 19 heures, la décision de la préfecture annule la tenue ce dimanche 15 novembre à 14h30 de la cent-soixantième édition de la vente caritative des Hospices de Beaune. Combatifs, les Hospices Civils de Beaune indiquent dans un communiqué que l’évènement n’est que reporté et « sera organisé dans les meilleurs délais en prenant en compte toutes les remarques et contributions pour en améliorer encore les conditions et son bon déroulement ».

Ayant souhaité maintenir un évènement présentiel malgré la pandémie de coronavirus, le centre hospitalier réservait l’accès aux halles de Beaune aux seuls professionnels, les particuliers pouvant enchérir par internet et téléphone. Dans le contexte de la crise du covid-19, ce rendez-vous de la solidarité vigneronne était dédié aux personnels soignants. Pour ses organisateurs comme la filière des vins de Bourgogne, ce n’est que partie remise.

"Après toutes ces palinodies"

« Nous sommes déçus, mais ce n’est pas non plus une catastrophe, la vente n’est que repoussée » résume Louis-Fabrice Latour, le président du Bureau Interprofessionnel du Vin de Bourgogne (BIVB). Soulignant que la filière des vins de Bourgogne résiste bien à la crise sanitaire (-7 % d'exportations en valeur en septembre), le négociant estime que « dans le fond le négoce et les acheteurs seront là pour la vente si elle se tient dans les prochaines semaines, avant noël. Mais pour la forme, après toutes ces palinodies entre les Hospices, la mairie, la préfecture et Christie's, quitte à annuler, il aurait été mieux de la faire il y a quinze jours ou trois semaines. » Plutôt que du jour pour le lendemain, sans que les clients soient correctement informés.

Fondés en 1443, les Hospices de Beaune soulignent que « notre Histoire est jalonnée d’épreuves bien plus difficiles et nous les avons toujours surmontées avec le concours de nos soutiens fidèles et loyaux […]. Nous remercions tout particulièrement Monsieur Le Préfet de région et Madame la Sous-préfète de Beaune pour leur soutien. »

Tags : Covid

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé