LE FIL

Flavescence dorée

Le procès d’Emmanuel Giboulot incarné à l’écran par Fred Testot

Mardi 13 octobre 2020 par Alexandre Abellan

Incarné par l’acteur star du duo Omar et Fred, Emmanuel Giboulot n’a pas d’apparition prévue dans le téléfilm en tournage.
Incarné par l’acteur star du duo Omar et Fred, Emmanuel Giboulot n’a pas d’apparition prévue dans le téléfilm en tournage. - crédit photo : Domaine Emmanuel Giboulot
Le vigneron bourguignon va voir porté sur le petit écran son combat judiciaire pour une plus grande adaptation des traitements obligatoires contre la maladie de quarantaine.

Intitulé Intraitable, un téléfilm pour France2 va transposer sur le petit écran la victoire administrative du vigneron Emmanuel Giboulot, qui a défrayé la chronique viticole en 2014 pour son refus de traitement obligatoire contre la flavescence dorée dans le vignoble de Bourgogne. « Le scénariste Didier Vincent travaillait sur un scénario autour du procès, il m’a contacté il y a quelques mois. J’étais d’accord sur le principe s’il ne s’agissait pas d’un film à charge, mais qu’il soit équilibré » indique Emmanuel Giboulot, qui souligne que « on propos n’a jamais été d’attaquer ceux qui font le choix de traiter, mais de me défendre. Il n’y avait pas besoin de ce traitement. Je souhaitais que les prises de décision prennent en compte le respect de l’environnement. »

Ayant gagné son procès, Emmanuel Giboulot reconnaît que la médiatisation de son dossier a fait bouger les lignes. « Je voulais un débat autour de ces problématiques, il a parfois été violent. Mais on ne peut pas ne pas entendre les attentes de nos consommateurs en la matière » estime le vigneron en biodynamie, rappelant qu’« aujourd’hui les règles ont évolué, on ne traite pas toute la commune touchée et celles autours, mais seulement un périmètre de 500 mètres ».

Histoire romancée

Réalisé par Marion Laine, ce téléfilm va être porté par Fred Testot, incarnant un personnage s’inspirant d’Emmanuel Giboulot, sans y correspondre totalement. Romancée et adaptée, l’histoire rapportée du vigneron ne sera d’ailleurs pas humoristique, mais plutôt dramatique. N’ayant pas d’apparition prévue dans le film, Emmanuel Giboulot n’accueillera pas le tournage dans son domaine, une autre propriété servant de lieu de tournage cette fin d’année.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé