Accueil / Viticulture / L'Occitanie fer de lance de l'innovation numérique au service de l'agriculture

Dynamique des territoires
L'Occitanie fer de lance de l'innovation numérique au service de l'agriculture

Le projet Occitanum est l'un des 24 projets retenus dans le cadre du programme territoires d'innovation. Il vise à promouvoir l'innovation pour un développement de la transition écologique et numérique de l'agriculture.
Par Marion Ivaldi Le 08 octobre 2020
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
L'Occitanie fer de lance de l'innovation numérique au service de l'agriculture
Le projet Occitanum est un vaste projet régional destiné à accompagner la transition agro-écologique par l'apport des technologies numériques. - crédit photo : Occitanum
D

oté d’un budget de dix millions d’euros (montant intégrant l’investissement privé et les subventions publiques), Occitanum a été officiellement lancé en juin dernier. Il vise à mobiliser le numérique au service de la transition agro-écologique et la territorialisation de l’alimentation. Il s’agit d’un projet d’innovation ouverte prévu sur une période de 8 ans qui mobilise un très grand nombre d’acteurs : la recherche, les collectivités territoriales, les entreprises, les agriculteurs, les associations. « Notre volonté est de faire de l’Occitanie le leader de l’agriculture de proximité en mobilisant le numérique. Il s’agit de construire un territoire pilote pour tester, co-construire, échanger, être une vitrine, un lieu de co-apprentissage afin que les expériences puissent être répliquées dans d’autres régions » explique Véronique Bellon Maurel, coordinatrice du projet.

Le changement climatique en viticulture

Concrètement, sept Open Lab répartis sur l’ensemble du territoire régional vont permettre de mettre en réseau les acteurs. Deux sont dédiés à la viticulture, l’un à Gaillac dans le Tarn, l’autre près de Montpellier dans l’Hérault. Leurs objectifs seront de préparer le vignoble aux enjeux climatiques et environnementaux. Il sera par exemple question de la mise au point d’outil d’aides à la décision pour la baisse des intrants ou encore d’étudier comment produire demain avec la hausse des températures et de l’ensoleillement.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé