Accueil / Commerce/Gestion / Les exportations de vin italien vers la Chine se tarissent

Coup d'arrêt
Les exportations de vin italien vers la Chine se tarissent

Comme tous les pays exportateurs de vin, l'Italie connaît un net ralentissement de ses exportations. Et c'est en Chine que les ventes chutent le plus drastiquement.
Par Natalie Wang, Vinojoy Le 09 septembre 2020
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les exportations de vin italien vers la Chine se tarissent
Les consommateurs chinois ont nettement ralenti leur consommation de vin suite à la pandémie de Coronavirus. - crédit photo : CC0 Creative Commons
P

armi ses principaux marchés d’exportation, c’est vers la Chine que l’Italie a enregistré la plus forte baisse cette année.

Les exportations de vin italien vers la Chine accusent une chute vertigineuse de 44 % au cours des cinq premiers mois de l'année, selon les données publiées par le syndicat agricole italien Coldiretti.

Parmi les principaux marchés d'exportation des vins italiens, cette baisse s’avère être la plus forte. A titre de comparaison, les exportations italiennes ont régressé respectivement de 14 % et de 12 % en France et au Royaume-Uni, en raison de la fermeture des restaurants et des bars. A contrario, les exportations vers l'Allemagne et les États-Unis sont stables, ne reculant que de 1 %, selon le syndicat.

Globalement, les exportations italiennes de vin ont chuté de 4 % jusqu'à présent, la première baisse en 30 ans, toujours selon l’organisation.

Coup de frein sur la consommation chinoise

En Chine, contrairement aux États-Unis ou au Royaume-Uni où les ventes de vin en ligne ont explosé pendant la période du confinement, les consommateurs se sont serré la ceinture et évité de faire des folies sur les produits de luxe, dont le vin.

Au cours du deuxième semestre, et même si le virus est parti de là, la Chine est globalement revenue à la normale, tandis que d'autres pays luttent encore pour ralentir sa propagation.

Vinitaly a lancé une tournée de présentation à travers la Chine pour que les consommateurs s’intéressent de nouveau aux vins italiens, en prévision du premier salon Wine To Asia qui se tiendra à Shenzhen en novembre prochain. Reste à savoir si cette initiative permettra, en effet, de stimuler les ventes de vins italiens sur le marché chinois.

« Avec près de quatre producteurs sur dix en difficulté après la crise (coronavirus), nous devons intervenir rapidement pour soutenir les exportations, réduire les coûts et la lourdeur administrative »,  a déclaré le président de Coldiretti, Ettore Prandini.

 

 

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé