LE FIL

Projet pharaonique

Le plus grand collectionneur du monde construit un muséum international des vins rares

Jeudi 20 août 2020 par Marion Bazireau

Ancien chaudronnier et cadre chez Dassault, Michel Chasseuil collectionne les vins depuis 50 ans.
Ancien chaudronnier et cadre chez Dassault, Michel Chasseuil collectionne les vins depuis 50 ans. - crédit photo : Michel Chasseuil
C’est dans son village natal des Deux-Sèvres que Michel Chasseuil veut présenter ses 40 000 bouteilles de vin au public. Les travaux prendront fin en septembre.

Pour partager l’œuvre de sa vie, Michel Chasseuil va ouvrir un muséum international des vins rares, comme le rapporte le journal La Nouvelle République.

Le collectionneur aux 40 000 bouteilles, aux 120 Yquem et aux 80 Pétrus, auteur des « 100 bouteilles extraordinaires de la plus belle cave du monde » a choisi d’implanter son musée dans son village natal, la Chapelle-Bâton (79), entre le Puy du Fou, La Rochelle et le Futuroscope.

"Un demi-terrain de foot "

De la longueur d’un demi-terrain de foot, le bâtiment sera prêt en septembre. « La suite du projet est liée à un permis de construire et à un classement en zone touristique qui reste en suspens actuellement. La cafétéria, la boutique de produits régionaux, l’espace de dégustation tant espéré par le caviste, sont soumis à la législation. »

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
VOS RÉACTIONS
TITI64 Le 02 septembre 2020 à 08:52:39
Complètement d'accord avec la majorité d'entre vous, certes cette collection est exceptionnelle, mais quel intérêt ? Une partie des vins est déjà probablement fatiguée et l'autre partie attend sagement le déclin. Nous sommes loin des standards du plaisir du partage. Il existe d'autres collections privées dans le monde toutes aussi prestigieuses dont les propriétaires souvent étrangers d'ailleurs se délectent sans surenchérir le prix de leurs étiquettes dans les ventes aux enchères. Cela sera effectivement bien triste et affligeant de voir ces bouteilles en sanctuaire derrière une vitre... Vivent les vins humains digestes et buvables (et surtout achetables) ciselés par de vrais vignerons loin des banques et des affaires.
Morissard Le 28 août 2020 à 15:02:19
Personnellement, je trouve cela très triste. Je n'accorde que peu d'importance aux collectionneurs d'étiquettes, je préfère de loin les "buveurs" de vin!!! Je préfère une personne qui me raconte sa dégustation que quelqu'un qui entasse. En tout cas, bravo à Oncle Picsou pour cette belle collection qu'il n'emportera pas au cimetière… Mais libre à chacun de faire ce qu'il veut.
Régis Le 23 août 2020 à 08:49:44
Tout à fait d’accord avec Vantage21, le monsieur ferait bien de voyager avant de s’autoproclamer plus belle cave au monde....
VANTAGE21 Le 21 août 2020 à 15:32:11
Ahah!! Bravo pour cette collection mais notre Français est petit joueur comparé avec certains coréens ou taiwanais. Eux possèdent le triple ou quadruple et surtout boivent leur bouteilles !! La plus belle que je connaisse est valorisée 200 M. €!! Souvenirs mémorables de fêtes au cours desquelles ont été dégustées et appréciées des bouteilles incroyables valant des fortunes. Nombreuses de ces collections sont d'ailleurs stockées sous douane en France.
Stéphane B Le 21 août 2020 à 00:15:42
Top, j'irais voir ce Monsieur.
Silène Le 20 août 2020 à 22:17:59
Je trouve cela consternant. Les vins sont faits pour être bus, pas pour devenir des pièces de musée !
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé