LE FIL

Alsace

Wolfberger lance un crémant rosé millésimé demandé par la GD

Lundi 27 avril 2020 par Alexandre Abellan

Pour le crémant blanc comme celui rosé, la bouteille est identique, avec une forme plus ventrue que la gamme normale.
Pour le crémant blanc comme celui rosé, la bouteille est identique, avec une forme plus ventrue que la gamme normale. - crédit photo : Wolfberger
L’union coopérative commercialise désormais 5 % de sa production de crémants rosés et blancs en cuvée millésimée pour les opérations de la grande distribution.

Prévu pour les foires aux vins d’automne, voire la fête des pères, le lancement du crémant rosé millésime 2016 de Wolfberger témoigne de la demande de diversification et de premiumisation de la grande distribution. « Cette cuvée est destinée aux foires aux vins et aux opérations sur catalogue. Elle vise les clients amateurs qui cherchent une offre plus pointue et plus haut de gamme » explique Carole Couret, la directrice commerciale de Wolfberger.

Complétant la gamme millésimée lancée il y a deux ans en blanc, ce crémant rosé se positionne à un prix de vente de 9,50 euros en opération, quand le crémant rosé classique est commercialisé 7 €. Sélectionnés sur les millésimes s’y prêtant, cette cuvée millésimée représente 5 % de la production de crémants rosés de Wolfberger (la part est identique pour les crémants blancs).

Réseaux de distribution

Wolferger commercialise 50 % de ses crémants dans le réseau de la grande distribution, 40 % à l’export et 10 % dans le circuit traditionnel. Ce dernier ne demande pas de cuvée millésimée, Wolfberger lui proposant un crémant de spécialité.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé