LE FIL

Négoce

Frédéric Louis-Maugeais, nouveau responsable marketing de Maison Bouey

Lundi 02 mars 2020 par Colette Goinere

Frédéric Louis-Maugeais,  responsable marketing de Maison Bouey : 'Nous voulons dépoussiérer l’image des Bordeaux et casser les codes'.
Frédéric Louis-Maugeais, responsable marketing de Maison Bouey : 'Nous voulons dépoussiérer l’image des Bordeaux et casser les codes'. - crédit photo : DR
Chef de projet pour le développement de nouvelles gammes depuis fin 2018 au sein de la maison Bouey, Frédéric Louis-Maugeais, 32 ans, vient d’être nommé responsable marketing et communication de la société de négoce girondine.

Dans son parcours professionnel figure en bonne place son appétence pour tout ce qui est éco-conception et développement durable. Ce bordelais IUT tech de co, master marketing de l’ESC, l’école de commerce de La Rochelle, a été à bonne école. Pendant cinq ans, il a travaillé au service marketing des Vignerons de Buzet, la coopérative du Lot et Garonne, qui conjugue toutes les facettes du développement durable. « J’ai beaucoup appris, notamment qu’il faut toujours penser consommateur et aller au plus simple car ce dernier se perd dans les différents logos " répète Frédéric Louis-Maugeais.  Fin 2018, il intègre la société de négoce Bouey et participe au renouveau du portefeuille produits avec notamment le lancement de la gamme de vins sans sulfite, mise sur le marché lors du dernier Vinexpo Paris.

Dépoussiérer Bordeaux

Ou encore, « Génération nature », un IGP Atlantique, en blanc, rouge et rosé. 30 000 cols vont sortir des chaines d’embouteillage la semaine prochaine. D’ici fin 2020, ce sont 60 000 cols qui devraient être mis sur le marché. « Nous voulons dépoussiérer l’image des Bordeaux et casser les codes » indique-t-il. De fait, la bouteille est bourguignonne, allégée, avec une étiquette réalisée en fibre de canne à sucre. Une partie des 30 000 cols a trouvé preneur auprès de la centrale d’achat d’Intermarché.  

De même le négociant devrait booster le partenariat passé il y a cinq ans avec François-Louis Vuitton. Une gamme de dix grands crus bordelais signée « collection particulière François-L Vuitton " qui est écoulée dans des clubs business notamment. Une dizaine de déplacements au travers de wine dinner par an à l’international est programmée contre trois ou quatre précédemment. Pays ciblés : les Etats Unis dans les prochaines semaines et la Chine en fin d’année. Pour rappel, 50% des ventes de Bouey sont réalisées à l’export dont au moins 20% en Chine.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé