Accueil / Viticulture / Les vignerons répondent, posément, aux pisseurs de glyphosate

Provence
Les vignerons répondent, posément, aux pisseurs de glyphosate

Le vignoble provençal prend de la hauteur face aux lanceurs d'alerte communiquant dans la presse locale.
Par Chantal Sarrazin Le 20 février 2020
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les vignerons répondent, posément, aux pisseurs de glyphosate
Le droit de réponse de la filière viticole a permis de poser les limites des tests Elisa, ainsi que de rappeler les efforts réalisés par les vignerons pour la transition agroécologique et le coût que l'arrêt du glyphosate engendre. - crédit photo : Capture d'écran de la Provence du premier février 2020
«

À Lambesc, tout le monde pisse aussi du glyphosate. » Ce titre d’un article paru dans le quotidien La Provence ce 29 janvier a suscité l’émoi parmi les viticulteurs de ce village des Bouches-du-Rhône situé dans l’aire de production des coteaux d’Aix-en-Provence. Le sous-titre est aussi rageur : « Comme partout en France, les volontaires qui ont passé le test affichent systématiquement des taux supérieurs à la valeur limite fixée par l’OMS. » Les deux associations à l’origine des test, « Transition Lambesc » et « Action Lambesc » annoncent dans l’article qu’elles vont poursuivre le combat pour interdire le glyphosate.

Droit de réponse

Dès sa parution, des vignerons de Lambesc font part de leur colère sur les réseaux sociaux. Car, ils se sentent visés. Sur Facebook, Didier Pauriol, le président du syndicat des coteaux d’Aix-en-Provence rappelle que la méthode Élisa utilisée pour effectuer les tests  est « controversée » et qu’il va demander un droit de réponse. Le premier février La Provence a donc publié un nouvel article. « J’ai pu m’exprimer sur les critiques émises autour de la méthode Elisa », dans lequel Didier Pauriol remet les pendules à l’heure.

En revanche il n’a pas demandé de contre-analyses pour apaiser les choses

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé