LE FIL

Packaging verdi

Ruinart habille ses bouteilles d'une seconde peau durable

Mercredi 12 février 2020 par Juliette Cassagnes

Le nouveau coffret (ici en position ouverte) est neuf fois plus léger que le coffret classique Ruinart
Le nouveau coffret (ici en position ouverte) est neuf fois plus léger que le coffret classique Ruinart - crédit photo : Ruinart
La Maison Ruinart (groupe LVMH) annonce le lancement prochain d'un nouvel étui pour ses bouteilles, en rupture totale avec l'offre traditionnelle des coffrets de champagnes.

La Maison de champagne Ruinart a décidé de casser les codes en lançant un nouveau coffret, ou pourrait-on plutôt dire, une nouvelle coque : « On le compare à une seconde peau », a ainsi expliqué Violaine Basse, directrice marketing, lors du salon WineParis/Vinexpo 2020.

Le nouvel emballage, fabriqué uniquement à partir de fibres de cellulose compressées, se présente en effet sous l'aspect d'une coque rigide monobloc moulée qui épouse les formes si caractéristiques de la bouteille de la marque. Cette protection, de couleur blanc crème, recouvre quasiment l'ensemble du flacon, hormis son goulot, à partir de la coiffe, qui reste apparente. Le matériau a été décoré de motifs marqués en relief, censés rappeler les crayères de la maison. 

La coque s'ouvre et se referme de façon verticale, grâce à un système de bouton-pression conçu lui-aussi en pâte à papier. Enfin, un emplacement a été prévu afin d'apposer l'étiquette ovale en papier monocouleur, du champagne correspondant. Elle est donc 100% recyclable et peut tenir jusqu'à 3 heures dans un seau à glace sans s'abîmer. Le papier a été traité pour résister aux UV. Son poids : 40 grammes, soit 9 fois plus léger que le précédent coffret.

"7 prototypes nécessaires"

«  Le fait réellement nouveau est que c'est le papier moulé qui fait le packaging ; habituellement, il sert juste de calage dans les coffrets, a commenté Violaine Basse. Nous devions imaginer un emballage de luxe tout en tenant compte de l'impact environnemental afin de répondre aux attentes des consommateurs en terme de développement durable ».

Cette innovation technologique, qui a nécessité deux ans de R&D et la conception de 7 prototypes, sera proposée sur la gamme Ruinart : cuvées R, R millésimé, rosé et blanc de blancs. Elle est destinée à remplacer les actuels coffrets-cartons à partir d'octobre 2020.

Un prototype a été présenté lors du salon Wine Paris/Vinexpo et mais son vrai lancement aura lieu au salon Vivatech en juin.

Illustration: gros plan sur le bouton-pression qui permet de fermer la coque

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé