LE FIL

Contestation du projet d'aire d'appellation

Les producteurs de Bourgogne en Beaujolais se défendent

Mardi 04 février 2020 par Juliette Cassagnes

Actuellement, 9% des AOC régionales Bourgogne (dont les crémants) sont produites dans le département du Rhône. En 2016, ce département est le premier producteur de Crémant de Bourgogne, en volume et en surface
Actuellement, 9% des AOC régionales Bourgogne (dont les crémants) sont produites dans le département du Rhône. En 2016, ce département est le premier producteur de Crémant de Bourgogne, en volume et en surface - crédit photo : J Cassagnes
Suite aux nombreuses plaintes et arguments défendus ces derniers jours dans les médias par les bourguignons à propos du projet de délimitation de l'AOC Bourgogne, l'Association des producteurs de Bourgogne sur le territoire du Beaujolais (APBB) a décidé, à son tour, de réagir.

La filière bourguignonne s’offusque, entre-autres, de la décision de l’INAO de proposer de conserver dans la zone de production des communes du territoire Beaujolais. En réponse, les producteurs de l'appellation Bourgogne sur le territoire du Beaujolais, représentés par l'APBB, rappellent dans un communiqué « l'appartenance historique du Beaujolais à la « grande Bourgogne viticole », qui ne doit pas être confondue avec la région administrative : « Le jugement du 29 avril 1930 qui en avait consacré les principes, définit la Bourgogne viticole comme composée des départements de l’Yonne, de la Côte d’Or, de la Saône-et-Loire et de l’arrondissement de Villefranche-sur-Saône dans le Rhône, le Beaujolais figurant historiquement comme un vignoble de la Bourgogne », argumente l'Association.  « S’il parait difficilement compréhensible que des zones historiques de Chablis, de Dijon et du nord de la Côte d’Or n’aient plus accès à la production de l’appellation Bourgogne,  la filière bourguignonne ne peut pas, pour autant, contester la légitimité du Beaujolais et remettre en cause la notion d’origine », ajoute t-elle.

"Ne pas se tromper de combat"

Une légitimité qui a d'ailleurs été confirmée le 20 novembre 2018 lors de la publication de l’arrêté de délimitation autorisant l’ensemble des communes viticoles du Beaujolais à produire l’appellation Crémant de Bourgogne...

Pour les rassurer et en tant que vignoble "responsable", ils précisent par ailleurs leur attachement au maintien d'une régulation du potentiel de production.

En conclusion, l'APBB rappelle l'importance pour les producteurs et négociants d'être « forts et unis » dans un contexte de concurrence internationale exacerbée. « Il ne faut pas oublier que les enjeux se situent aujourd'hui à un niveau mondial ».

Illustration: Carte de la Bourgogne viticole, du nord au sud, incluant le département du Rhône (CR: Sylvain Pitiot et JC Servant)

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé