LE FIL

IGP Oc et Côtes-du-Rhône rouges

L'écart des mercuriales actuelles rend le bio économiquement intéressant

Vendredi 06 décembre 2019 par Juliette Cassagnes

Si le rendement de départ de l'exploitation conventionnelle est à 65 Hl/Ha et que la baisse du rendement en bio est de 20%, l'écart de prix entre les deux vins doit être de 46€/hl pour obtenir le même résultat économique.
Le CerFrance Gard a défini l’écart minimum à atteindre entre les cours des vins conventionnels et ceux des vins bio pour obtenir le même résultat économique entre une exploitation conventionnelle et une exploitation bio.
Ce contenu L'écart des mercuriales actuelles rend le bio économiquement intéressant est réservé aux abonnés payants Vitisphere et La Vigne. Pour y accéder :

ABONNEMENT LA VIGNE
Vitisphere
Si vous êtes abonné LA VIGNE Vitisphere
SE CONNECTER
Si vous n’êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre Vitisphere La Vigne 100% numérique (formule web)
- 100 % des contenus du site avec accès aux archives du magazine La Vigne
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
- L'application de lecture "La Vigne Kiosque"
Où vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre La Vigne Vitisphere Intégrale (formule papier + web)
- 11 numéros
- 1 guide hors série
- 100 % des contenus du site
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
- L'application de lecture "La Vigne Kiosque"
DECOUVRIR LA VIGNE Vitisphere
Vous souhaitez découvrir gracieusement
LA VIGNE Vitisphere pendant 2 mois
RECEVOIR NOS Newsletters
Vous souhaitez recevoir les newsletters
la E-lettre de la Filière et la E-lettre du Vigneron
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé