LE FIL

Marché chinois

Croissance de 9 % pour le salon Prowine à Shanghai

Mardi 12 novembre 2019 par Alexandre Abellan

Le salon ProWine China se tient dans deux halls du parc des expositions de Shanghai, en même temps que le salon Food & Hotel China.
Le salon ProWine China se tient dans deux halls du parc des expositions de Shanghai, en même temps que le salon Food & Hotel China. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
La déclinaison en chine continentale du salon allemand Prowein s’apprête à confirmer sa croissance pour sa septième édition.

Au Shanghai New International Expo Center du 12 au 14 novembre, le salon Prowine China va réunir 820 exposants et attend 20 à 21 000 visiteurs. Soit des hausses de 9 % par rapport à l’édition 2018 (750 exposants pour 19 000 visiteurs). Accueillant une trentaine de pays producteurs de vins, l’organisateur se félicite de la diversification de ses exposants. Comme avec l’arrivée des vins serbes dans l’évènement.

S’émancipant de Bordeaux et ne se limitant pas aux vins australiens, « le marché chinois s’intéresse de plus en plus à de nouvelles régions viticoles » souligne Bastian Mingers, le directeur du salon Prowein (Messe Düsseldorf), ce 11 novembre lors d’une conférence de presse au Kerry Hotel de Shanghai. Ajoutant qu’« il n’y a pas d’autres évènements en Chine continentale qui offre une gamme comparable » de vins et spiritueux. S’étant tenu il y a deux semaines, le premier salon Vinexpo Shanghai affiche une taille plus modeste (260 exposants pour 5 800 visiteurs) que cette septième édition de Prowine China (existant depuis 2013).

"Investissement de long terme"

Si le développement de la consommation chinoise attise l’ambition commerciale des exposants, il n’est pas facile de s’implanter rapidement sur ce marché prévient Bastian Mingers : « il ne faut pas s’attendre à signer de ventes sur cette année. Il faut deux à trois ans pour construire des relations commerciales en Chine, cela demande un investissement de long terme. »

 

« Prowine China représente 10 % de notre salon de Düsseldorf » note Bastian Mingers.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé