LE FIL

Languedoc

Nouvel achat des Grands Chais de France en bio et en terrasses du Larzac

Lundi 03 juin 2019 par Alexandre Abellan
Article mis à jour le 04/06/2019 09:37:28

: Formant le nom du domaine du Joncas, les cuvées sont Jòia, Òbra, Nèbla, Canta, Alba et Simpla (soit en occitan Joie Œuvre, Brume, Chant, Aube et Simple).: Formant le nom du domaine du Joncas, les cuvées sont Jòia, Òbra, Nèbla, Canta, Alba et Simpla (soit en occitan Joie Œuvre, Brume, Chant, Aube et Simple). - crédit photo : Domaine du Joncas
Le premier vinificateur français investit à nouveau sur une petite propriété de 12 hectares, à la certification bio et à l’appellation héraultaise montante.

A en croire cet investissement, le bio et l'appellation Terrasses du Larzac confirment leur statut de valeurs montantes dans le Midi. Basé à Montpeyroux, en appellation Terrasses du Larzac, le domaine du Joncas vient d’être racheté par les Grands Chais de France (GCF) rapportent V&S News et la Lettre M. « L'acquisition du domaine du Joncas vient s'ajouter en complément du domaine du Plan de l'Homme » précise à Vitisphere Anne-Laure Rayne Helfrich, adjointe marketing de GCF. Le négociant alsacien ayant en effet acheté fin 2017 un domaine voisin en Terrasses du Larzac, qui se trouve à 6 kilomètres au sud-ouest du domaine Joncas.

Ces deux propriétés sont proches non seulement par la géographie, mais aussi par leur profil : toutes deux sont certifiées bio et de petite taille, respectivement 11 hectares pour le Plan de l’Homme et 12 ha pour le domaine du Joncas. Ce dernier « est volontairement restreint pour être travaillé par une seule personne » précise Pascal Dalier sur son site (contacté pas Vitisphere, il n’est actuellement pas disponible pour commenter la cession).

5 ans d’AOC

Reconnue par décret en 2014, l’appellation Terrasses du Larzac réunit 568 hectares de vignes, exploités par 87 caves particulières et 5 caves coopératives selon les statistiques du Conseil Interprofessionnel des Vins du Languedoc (CIVL).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
VOS RÉACTIONS
craoux Le 11 juin 2019 à 12:55:18
... je n'insulte personne. Quant à la dernière phrase de mon précédent commentaire, je la maintiens.
rol Le 11 juin 2019 à 11:37:09
Je commentais l'Edito de la Rédaction sur la propagande des médias en faveur du bio et le meme jour , elle en fait un,elle meme, avec un article avec photos pub pour 12 ha non à Petrus ou autre mais sur le Larzac , la seule motivation étant donc l'effet bio......Simple constat...!!!!!!. Quant aux attaques "ad nominem"du Triste Sieur Crapoux......il n'existe pas...un peu comme les Ados décérébrés de la Tele Réalité....on a eu dans le cinéma ancien un célebre Narcisse joué par Fernandel ...et bien , aujourd'hui nous avons le Nouveau Fernandel du Net ....il s'appelle Crapoux...!!!! les réseaux sociaux si fameux permettant de rester Anonyme pour délirer et insulter....
craoux Le 11 juin 2019 à 09:21:09
Cher "Rol", le vent "Bio" est en train de souffler ... que vous l'admettiez ou pas, c'est une tendance lourde ... Alors, si vous êtes viticulteur (coop) ou encore mieux, vrai vigneron autonome, de grâce .. révisez votre position de "grinchouillard" accroché aux phytos et adaptez-vous ! De plus, vous nous épargnerez ainsi vos commentaires sans grand intérêt.
rol Le 08 juin 2019 à 10:18:47
Belle page de PUB avec photos de 6 bouteilles et la citation des noms de cuvée au prétexte de l'achat de 12 ha sur le Larzac ...c'est bien la preuve de l'exactitude de l' Edito du jour ....Propagande ...Propagande..
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé