LE FIL

Avec 500 ans d'avance

Pour Léonard de Vinci le bon vin se faisait déjà à la vigne

Jeudi 02 mai 2019 par Alexandre Abellan

Homme de lettres et de sciences, Léonard de Vinci reste le symbole de la Renaissance, et une inspiration moderne.Homme de lettres et de sciences, Léonard de Vinci reste le symbole de la Renaissance, et une inspiration moderne. - crédit photo : Leonardo da Vinci SpA
Se basant sur une lettre de 1515 du génie de la Renaissance, une cave italienne appliquer ses préceptes sur une gamme dédiée.

Disparu il y a 500 ans jour pour jour*, l’artiste, scientifique et inventeur Léonard de Vinci a laissé une somme d’œuvres et d’écrits qui n’ont cessé d’inspirer depuis. Preuve de son génie avant-gardiste, il estimait déjà que le bon vin se fait à la vigne. Si cet argument est devenu un lieu commun viticole ces dernières années, il était précurseur en pleine renaissance explique la cave Leonardo da Vinci, qui applique les préceptes du génie italien.

Lettre de 1515

Brevetée et gardée secrète, la méthode « Leonardo da Vinci » se base sur une lettre datée de 1515, qui serait un véritable « traité de viticulture et d’œnologie » selon un communiqué citant le critique d’art Alessandro Vezzosi (spécialiste de Léonard de Vinci) et l’analyste sensoriel Luca Maroni (considéré comme un gourou du vin italien).

Pour Luca Maroni, « la méthode de Léonard est une succession d’observations visant à s’assurer de deux choses. Premièrement que la plante est capable d’extraire de ses propres feuilles les substances nécessaires à l’accomplissement de ses grappes, ce qui témoigne de son extraordinaire attention à la vitalité de la vigne. Deuxièmement, Léonard veut garder un fruit entier et intact d’un point de vue oxydatif. Il se plaint que la fermentation soit réalisée dans des contenants ouverts, dont tous les arômes s’échappent. »

"Nous ferions du vin excellent"

Léonard de Vinci préconise ainsi « l’optimisation de la qualité des grappes, la fertilisation de la vigne avec des substances basiques et la vinification dans des barriques fermées » précise la cave Leonardo da Vinci. Citant le texte du maître : « nous savons que si vous et d’autres faisiez ainsi dans toutes les régions, nous ferions du vin excellent »

Logiquement basée dans la ville de Vinci, la cave Leonardo da Vinci produit 300 000 cols pour 38 étiquettes différentes. Qui ne sont pas exclusivement toscanes, l’entreprise étant liée au groupe Caviro (la première union coopérative italienne).

 

* : Le 2 mai 1519 au Clos Lucé, à Amboise.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé