LE FIL

Bouteilles exemplaires

Le président de Vin et Société s’applique le grossissement du logo femme enceinte

Mercredi 23 janvier 2019 par Alexandre Abellan

 « Président de Vin&Société et vigneron, je m’engage en faveur de la sensibilisation des femmes enceintes au message « zéro alcool pendant la grossesse ». Mon étiquette avec un pictogramme à 0,8 cm (avant/après) » indique Joël Forgeau, ce 21 janvier, sur les réseaux sociaux. « Président de Vin&Société et vigneron, je m’engage en faveur de la sensibilisation des femmes enceintes au message « zéro alcool pendant la grossesse ». Mon étiquette avec un pictogramme à 0,8 cm (avant/après) » indique Joël Forgeau, ce 21 janvier, sur les réseaux sociaux. - crédit photo : Compte Twitter de Joël Forgeau
En tant que vigneron, Joël Forgeau a décidé d’appliquer la proposition portée par la filière vin d’agrandir à 0,8 cm ce pictogramme. En attendant que le gouvernement tranche sur la question.

S’il paraît que la taille ne compte pas, il faut reconnaître qu’elle permet de se distinguer en gagnant en visibilité. « Passer de 0,5 à 0,8 centimètre fait une réelle différence » en témoigne Joël Forgeau, le président de Vin&Société, qui vient d’agrandir le pictogramme femme enceinte de ses bouteilles de Muscadet. Conformément à la taille minimale proposée l’an dernier dans le plan de prévention de la filière. « En tant que vigneron, je respecte les engagements que je porte en tant que président de Vin&Société » explique Joël Forgeau, qui milite pour que les opérateurs vitivinicoles prennent leur part de responsabilité dans la lutte contre les comportements à risque. « On sait que le meilleur vecteur du message "zéro alcool pendant la grossesse" est le médecin traitent et pas l’étiquette, mais chacun peut faire avancer la prévention » précise le vigneron ligérien.

D’après ses derniers relevés, Vin&Société rapporte que le pictogramme femme enceinte n’applique pas toujours un contraste suffisamment marqué (comme avec du blanc cassé sur du blanc) et actuellement de 0,4 cm en moyenne sur les étiquettes françaises de vin (la réglementation n’imposant pas de format minimum). D’où la résolution de la filière vin de s’imposer un contraste net (comme du noir et blanc) et une taille de 0,8 cm (en regard des autres messages obligatoires : degré alcool, origine, sulfites…).

"Discussions en cours"

Remis en juin 2018, le plan de prévention voit ses applications réglementaires suspendues à l’aboutissement de discussions gouvernementales. Annoncé pour 2019 par le Comité Interministériel pour la Santé, le grossissement du pictogramme femme enceinte reste en suspens. « Les discussions sont en cours, la filière va de l’avant pendant ce temps » glisse Joël Forgeau.

Le sujet est cependant moins épidermique que par le passé, depuis la « révolution de la prévention » enclenchée par le gouvernement, qui mise sur la concertation avec les acteurs économiques. Évoqué il y a deux ans exactement, le projet du ministère de la Santé d’agrandir le logo femme enceinte à 2,5 cm, de l’entourer et de le barrer en rouge avait été un véritable casus belli dans le vignoble, notamment Bordelais. C’est donc moins la taille qui compte que la manière d'en user.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé