LE FIL

Juste milieu

L’OMS associe les bénéfices du régime méditerranéen à la consommation modérée de vin

Jeudi 06 septembre 2018 par Alexandre Abellan

Reprenant les conclusions de la Fondation pour le Régime Méditerranéen, l’OMS précise que la consommation de vin n’est effective que dans les pays méditerranéens le permettant (notamment dans le cas d’une nation musulmane).Reprenant les conclusions de la Fondation pour le Régime Méditerranéen, l’OMS précise que la consommation de vin n’est effective que dans les pays méditerranéens le permettant (notamment dans le cas d’une nation musulmane). - crédit photo : World Health Organization
Qualifiée de « style de vie moderne » par l’Organisation Mondiale de la Santé, la diète méridionale repose sur de nombreux facteurs alimentaires et sociétaux, dont fait partie intégrante un verre de vin.

Trônant au sommet de la pyramide du régime méditerranéen, la consommation responsable de vin est indissociable des effets bénéfiques de ce mode de vie sur la santé. « La diète méditerranéenne réduit toutes les causes de mortalités et a été reliée à de nombreux bénéfices sanitaires, incluant une réduction des risques de cancer, de maladies cognitives et cardiovasculaires, ainsi que l’obésité et du diabète de type 2 » résume un récent rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (disponible ici en anglais).

Comme le rappelle l’OMS, le régime méditerranéen repose sur « une grande consommation de nourriture d’origine végétale (fruits, légumes, noix et céréales) et d’huile d’olive, une ration modérée de poisson et de volaille, de faibles apports de produits laitiers (essentiellement yaourts et fromages), viande rouge et sucre (souvent substitué par des fruits), et une consommation modérée de vin, normalement consommé pendant les repas* ».

"Ligne directrice"

Y voyant « un style de vie moderne », l’OMS propose aux pays du sud de l’Europe de considérer le régime méditerranéen comme « une ligne directrice pour adopter ou renforcer les politiques nutritionnelles existantes ». L’OMS citant en exemple les pays scandinaves (Danemark, Finlande, Islande, Norvège et Suède) qui font la promotion du régime nordique. À l’heure où l’implication réelle de la filière vin dans le plan national de prévention des dangers de l’alcool reste incertaine, on peut espérer que ce conseil de l’OMS apaise les esprits et équilibre les débats.

 

* : Ces derniers faisant partie intégrante du régime méditerranéen, étant « souvent partagés et longs, puis suivis d’une sieste » précise l’OMS.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé