Accueil / Politique / Jérôme Despey se dit déçu

Visite ministérielle
Jérôme Despey se dit déçu

Le président du Conseil spécialisé vin de FranceAgriMer n'a pas caché sa déception suite à la rencontre entre la filière et le ministre de l'agriculture, Stéphane Travert sur le salon Sitevi le 30 novembre.
Par Bertrand Collard Le 01 décembre 2017
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Jérôme Despey se dit déçu
Jérôme Despey est resté sur sa faim après sa rencontre avec le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert. - crédit photo : Bertrand Collard
«

 Le ministre a été à notre écoute, mais cette rencontre reste une déception, déplore Jérôme Despey. Nous n’avons pas eu de réponses nouvelles par rapport à celles qui nous avaient déjà été apportées en septembre. »

Rien sur la moyenne de référence pour le calcul du taux de perte de récolte des assurés, rien sur le refinancement des exploitations touchées par les aléas climatiques, sur l’épargne de précaution, sur fléchage d’un budget pour la prise en charge des cotisations MSA.

« Pour le droit à l’erreur, la déception est totale », ajoute le responsable professionnel.

Ecoute sur la simplification de la règlementation

Reste un point positif : la compréhension de la nécessité de simplifier la réglementation entourant la création de bassins de rétentions pour l’irrigation et l’extension des périmètres irrigables. « Les choses devraient bouger », espère Jérôme Despey.

Quant au glyphosate, le ministre a dit bien autre chose aux professionnels qu’à la presse quelques instants plus tard. « Il nous a assuré qu’il n’y aurait pas d’interdiction tant qu’il n’y aurait pas d’alternative. »

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé