LE FIL

Biocontrôles viticoles

Actinobactéries et huiles essentielles contre l’ochratoxine A

Mardi 14 novembre 2017 par Alexandre Abellan

Au vignoble, l’OTA est produite par des spores d’Aspergillus carbonarius (selon une voie de biosynthèse non-élucidée). Au centre le témoin, à gauche le résultat avec des huiles essentielles, à droite avec des actinobatéries.
Avec de premiers résultats prometteurs au laboratoire, la gestion des populations d’Aspergillus carbonarius est désormais à tester en serre.
Ce contenu Actinobactéries et huiles essentielles contre l’ochratoxine A est réservé aux abonnés payants Vitisphere Citizen Wine et La Vigne. Pour y accéder :

ABONNEMENT LA VIGNE
Vitisphere
Si vous êtes abonné LA VIGNE Vitisphere
SE CONNECTER
Si vous n’êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre Vitisphere : Citizen Wine
- 100 % des contenus du site à l'exception des archives du magazine La Vigne
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
Où vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre LA VIGNE Vitisphere
- 11 numéros
- 1 guide hors série
- 100 % des contenus du site
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
DECOUVRIR LA VIGNE Vitisphere
Vous souhaitez découvrir gracieusement
LA VIGNE Vitisphere pendant 2 mois
RECEVOIR NOS Newsletters
Vous souhaitez recevoir les newsletters
la E-lettre de la Filière et la E-lettre du Vigneron
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé