LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Californie

Une vingtaine de wineries touchées par les flammes

Mardi 17 octobre 2017 par Alexandre Abellan

En Sonoma, un pyromane a été aperçu une flamme à la main par des vignerons, qui n’ont pas réussi à l’arrêter dans sa fuite.
En Sonoma, un pyromane a été aperçu une flamme à la main par des vignerons, qui n’ont pas réussi à l’arrêter dans sa fuite. - crédit photo : California Department of Forestry and Fire Protection
Après une semaine d’incendies, le bilan des pertes humaines ne cesse de s’alourdir. Et les dégâts matériels importants achèvent de dessiner une catastrophe sans précédent pour le premier vignoble américain.

Avec 40 morts selon les derniers rapports du San Francisco Gate, les incendies des comtés viticoles de Mendocino, Napa, Solano et Sonoma se sont placés en une semaine parmi les feux les plus meurtriers de l’histoire californienne. Avec une dizaine de feux encore loin d’être circonscrits, l’impact économique sur cette zone viticole et touristique reste en suspens. Il est encore trop tôt pour avancer des estimations explique l’Association des Vignerons de Napa (NVV). Ayant contacté ses 275 membres, le syndicat viticole précise que si 200 étaient éloignés du danger des foyers, 20 « rapportent des dégâts variables sur leur winery, leurs bâtiments ou leurs vignobles ». Un communiqué du Wine Institute de Californie précise que sur les 1 200 wineries de la région, moins de dix ont été fortement brûlées.

Dans le vignoble de Mendocino (vendangé à 75 %), cinq domaines ont rapporté des dégâts sur 80 hectares de vignoble. Pour les opérateurs épargnés par les flammes et les ordres d’évacuation, ce sont les enjeux logistiques qui entravent la fin des vendanges rapporte WinesAndVines. Les routes coupées par les incendies empêchent autant la circulation des travailleurs que des bennes à vendanges, alors que les pannes d’électricité empêchent tout travail. Malgré ces difficultés, la fin des vendanges se poursuit à un rythme frénétique, pour récolter les dernières grappes de cabernet sauvignon. Comme le montre un reportage de nuit du Los Angeles Times.

#CAWineStrong

Malgré le flot de mauvaises nouvelles, « les conditions commencent à s’améliorer, alors que les pompiers commencent à maîtriser les feux » rassure le syndicat de la Napa. Les retours du vignoble comment d’ailleurs à se vouloir apaisants, pour tranquilliser les consommateurs autant que sécuriser les touristes. En Sonoma, la Davero Winery a ainsi envoyé un mail à tous ses clients pour les informer avoir été épargnée par les incendies, « mais vous pouvez faire beaucoup. Malgré la dévastation, les champs, bois et vignobles sont quasiment intacts. S’il-vous-plaît, venez nous visiter. Et amener vos amis ! »

Alors que les wineries épargnées se mobilisent pour assister celles touchées, l’ensemble de la filière a lancé une plateforme de levées de fonds pour soutenir le tissu local. Baptisée CAWineStrong, l’initiative en ligne doit aider les familles déplacées, financer la reconstruction, fournir des équipements de première nécessité… Reversant ses fonds à trois fondations, le site de l’association est accessible en ligne en cliquant ici.

23 wineries touchées au 17 octobre

D'après Mercury News, 23 domaines ont été touchés par les flammes : Ahh Winery, Ancient Oak Cellars, Backbone Vineyard & Winery, Domaine Carneros, Frey Vineyards, Hagafen Cellars, Hamel Family Wines, Helena View Johnston Vineyards, La Rochelle Winery, Mayacamas Vineyards, Paradise Ridge Winery, Oster Cellars, Paras Vineyard, Patland Estate Vineyards, Pulido-Walker’s Estate Vineyard, Roy Estate, Segassia Vineyard, Signorello Estate Vineyards, Sill Family Vineyards, Sky Vineyards, Storybook Mountain Vineyards, VinRoc et White Rock Vineyard.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé