LE FIL

Côte d'Or

Raisins sous haute surveillance

Jeudi 14 septembre 2017 par Juliette Cassagnes

Les gendarmes préfèrent effectuer la surveillance eux-mêmes que de la laisser aux mains des vignerons, pour éviter tout risque d'accident...Les gendarmes préfèrent effectuer la surveillance eux-mêmes que de la laisser aux mains des vignerons, pour éviter tout risque d'accident... - crédit photo : site internet politikarena.net
Un dispositif exceptionnel de surveillance des vendanges a été mis en place en Côte d’Or par la gendarmerie de Beaune.

Suite aux différents vols de raisins qui se sont déroulés l’an passé dans les côtes chalonnaises et beaunoises, les autorités ont décidé d’agir.

A l’heure des vendanges qui démarrent un peu partout en Bourgogne, des gendarmes issus de la brigade de Beaune patrouillent actuellement dans les parcelles de vigne de Côte d'Or, de jour comme de nuit, grâce notamment à des caméras thermiques.

"Des contrôles noctures "
Un hélicoptère a également été prévu dans le cadre du dispositif de surveillance, qui a été présenté au début des vendanges à la CAVB (Confédération des appellations et des vignerons de Bourgogne). Ces patrouilles ont commencé début septembre et devraient perdurer jusqu’à la fin de la récolte.  

Les gendarmes contrôlent l’identité de toute personne présente la nuit dans les vignes, les viticulteurs sont donc tenus de prévenir au préalable la CAVB  en cas de vendange nocturne.

Les responsables professionnels se sont félicités de cette "réactivité" et considèrent cette mesure comme "très bonne". Ils ont néanmoins demandé au commandant de la région Bourgogne-Franche-Comté de gendarmerie, d’étendre ce dispositif aux départements de l’Yonne et de la Saône-et-Loire.  

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé