LE FIL

20 300 bouteilles de vin

Plaimont, fournisseur officiel de Jazz in Marciac

Vendredi 28 juillet 2017 par Alexandre Abellan

Jusqu’au 15 août se tient la quarantième édition du Festival Jazz in Marciac, apogée touristique de l’été dans le Gers.
Jusqu’au 15 août se tient la quarantième édition du Festival Jazz in Marciac, apogée touristique de l’été dans le Gers. - crédit photo : Plaimont Producteurs
Nés en même temps dans le Gers, l’union de caves coopératives et le festival musical sont restés intimement liés. La première y gagnant en visibilité et la seconde en ancrage gascon.

« Nous passons l’année sur nos marchés à développer nos réseaux de distribution en France et à l’étranger. Nous avons la chance de recevoir pendant trois semaines 200 000 festivaliers, qui sont autant de clients potentiels venant à notre rencontre » s’enthousiasme Joël Boueilh, le président de Plaimont Producteurs. Historiques, ces liens ont fructifié à l'heure du quarantième anniversaire. « Plaimont et Jazz in Marciac sont nés en même temps, à quelques semaines d’écart. Après les premiers balbutiements, les vignerons de Plaisance se sont mobilisés pour le passage à trois jours du festival » se rappelle Joël Boueilh. « Les deux structures ont grandi ensemble, se sont professionnalisées et ont monté en gamme ».

Du 28 juillet au 15 août, le quarantième festival de Jazz in Marciac organisera plus d’une soixantaine de concerts, gravitant autour du chapiteau et de stands des produits locaux. Sur les 18 jours de festival, 25 à 30 vignerons seront mobilisés chaque soir pour animer le bar à vins de Plaimont. Bénévoles, ces 200 viticulteurs (en activité ou retraités) ont fait déguster 3 500 bouteilles de vins gascons l’an passé. Tandis que les restaurateurs du festival en ont commercialisé 16 800 cols. Soit 20 300 bouteilles consommées lors de l’édition 2016.

Liens pérennes

Pour Plaimont Producteurs, tout le challenge est de transformer ces achats d’été en consommation le long de l’année souligne Joël Boueilh. Le viticulteur se félicite des passerelles œnotouristiques qui se font entre la coopérative et le festival. Au-delà des circuits de visite (notamment de la parcelle de vigne de Sarragachies, inscrite aux Monuments Historiques), 300 à 500 spectateurs viennent ainsi au château de Sabazan pour un concert vigneron gratuit. Ce huit août, ce sera Émile Parisien qui sera à l’affiche.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé