LE FIL

Coopération

Loire Propriétés annonce le rachat du Corre Morin

Lundi 06 février 2017 par Marion Sepeau Ivaldi
Article mis à jour le 07/02/2017 15:08:28

Loire Propriétés annonce la reprise du domaine du Landreau (Anjou et Coteaux du Layon), du domaine La Jalousie (Chinon) et le domaine La Chevalerie (Saint-Nicolas-de-Bourgueil).
Loire Propriétés annonce la reprise du domaine du Landreau (Anjou et Coteaux du Layon), du domaine La Jalousie (Chinon) et le domaine La Chevalerie (Saint-Nicolas-de-Bourgueil). - crédit photo : Marion Sepeau Ivaldi
L’union de commercialisation Loire Propriétés vient d’acquérir le groupe Le Corre Morin qui possède trois domaines viticoles dans le Val de Loire.

C’est à l’occasion du Salon des vins de Loire qui se tient du 5 au 7 février que Loire Propriétés a annoncé la nouvelle. L’union de commercialisation qui représente quatre caves coopératives (Muscadet, Brissac, Chinon et Touraine, soit 210 000 hl pour 33 millions de bouteilles par an) vient de racheter le groupe Le Corre Morin implanté à Saint-Lambert du Lattay (Maine-et-Loire) qui dispose du domaine du Landreau (Anjou et Coteaux du Layon; 50 hectares), du domaine La Jalousie (Chinon ; 15 hectares) et le domaine La Chevalerie (Saint-Nicolas-de-Bourgueil ; 5 hectares). « Leur spécialité est la vente aux entreprises et aux particuliers. Il s’agit d’un business complémentaire aux marchés historiques de Loire Propriétés » indique Baptiste Fabre, responsable marketing de l’union de commercialisation. Ce rachat permet donc d’ouvrir et de travailler un nouveau circuit de distribution pour la structure. Et Loire Propriétés annonce que d’autres investissements devraient avoir lieu dans les prochaines semaines.

Investissements sur Le Caprice d’Inès

Sur le Salon des vins de Loire, l’union de commercialisation présente « Le Caprice d’Inès ». Lancée en rosé d’Anjou, elle sort désormais en Cabernet d’Anjou en format pouch et bouteille. "Cette AOC connaît un bon développement des ventes : + 4 % en volume en 2016 » note Baptiste Fabre. Loire Propriété annonce qu’elle va supporter de manière volontaire la marque « Le Caprice d’Inès » qui vise particulièrement les femmes et la distribution de proximité. Elle fait en effet partie du portefeuille stratégique de la structure. Et Baptiste Fabre de souligner : « la Loire est la deuxième région de production de rosé après la Provence. Il y a une vraie appétence du consommateur pour les rosés tendres et légèrement sucrés ». Loire Propriétés croit pouvoir surfer sur cette appétence. L’union de commercialisation y croit fort et sera présente au salon Pink ! à Cannes les 16 et 17 février. Et Baptiste Fabre d’indiquer : « nous montrerons à la Provence, que la Loire est aussi une terre de rosés ! »

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé