Accueil / Gens du vin / Les collectionneurs de cognacs embrasent la Part des Anges 2016

Tout feu, tout flamme
Les collectionneurs de cognacs embrasent la Part des Anges 2016

Nouveau record pour la vente aux enchères, avec 265 700 euros levés pour les apprentis d'Auteuil. Fêtant son dixième anniversaire, l'évènement caritatif validé son passage à un rythme biennal.
Par Alexandre Abellan Le 23 septembre 2016
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les collectionneurs de cognacs embrasent la Part des Anges 2016
Se tenant en bords de Charente ce 22 septembre, le dîner de gala de la Part des Anges s’est ouvert sur un grand brasier, et s'est achevé sur l'explosion des records de la précédente édition. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
«

 Pensez à l’oeuvre : les orphelins d’Auteuil ! Chaque main levée, c’est peut-être une vie changée et sauvée » invective le volubile commissaire-priseur Hervé Poulain (maison Artcurial). Haranguant sans répit les acheteurs réunis ce 22 septembre à Cognac, pour la Part des Anges 2016. Un argument qui a touché les collectionneurs d'eaux-de-vie. Qu'ils soient asiatiques, américains ou norvégiens, ils se sont révélés particulièrement généreux lors de cette dixième vente aux enchères caritative. Les 24 carafes offertes par les maisons de Cognac ont en effet permis de récolter 265 700 euros. Soit le double de l’estimation annoncée, et 12 % de plus que le bénéfice de la précédente édition, qui avait monté le record à 237 600 € en 2014.

31 000 € le flacon Martell

Simple hasard pour les uns, signe d’invités particulièrement reconnaissants pour les autres, les trois enchères les plus élevées ont été remportées par les trois plus importantes maisons de Cognac. La cuvée « Edouard » de la maison Martell a été particulièrement disputée, finissant à 31 000 euros (soit 34 816 dollars américains, soit 231 979 yuans chinois, soit 2,2 millions de roubles russes).

L’édition 2015 du XO Gold de Rémy Martin s’est arrachée à 28 000 euros, après une bataille d’autant plus vive que le flacon donne accès à la clôture du Festival de Cannes (ce jéroboam étant de plus dédicacé par le jury du festival 2015, dont la maison est partenaire historique). Et l’assemblage du « chai du fondateur » de Hennessy a été adjugé à 26 000 euros.

Parrain de l’évènement, le chef Guy Savoy a également ajouté à la vente un dîner pour deux à sa table parisienne (l’Hôtel de la Monnaie), d’une valeur commerciale de 800 euros, qui s’est envolée à 7 000 euros. Réalisée par le sculpteur Jean-Michel Jobit, l’oeuvre de la Part des Anges 2016 a également trouvé preneur pour 6 000 euros, mettant un terme à un élan de solidarité particulièrement bouillonnant.
 

Rendez-vous dans deux ans

Etant intégralement reversés aux Apprentis d’Auteuil*, les fonds récoltés serviront à la construction/rénovation d’un lycée hôtelier en Normandie. « Nous allons faire un trait d’union entre Cognac et le Calvados » s’amuse Nicolas Truelle, le directeur général de la Fondation.

Organisé depuis 2006 par le Bureau National Interprofessionnel du Cognac, cet évènement de prestige n'aura désormais lieur que tous les deux ans. Comme l’a rapidement glissé en conclusion le vigneron Jean-Bernard de Larquier (président du BNIC). Après l’année blanche de 2015, le temps de préparer cette édition exceptionnelle expliquent les organisateurs, le rendez-vous charentais s’établira sur un rythme biennal. La prochaine édition aura lieu pour les vendanges 2018, avec l’inévitable espoir de battre de nouveaux records de générosité.

 

* : La maison Artcurial ne déduisant pas de frais d’adjudication, du fait de la nature caritative de l’évènement.

 

Exposés avant la vente aux enchères au musée des Arts de Cognac, les 24 flacons ont inspiré le chef Guy Savoy : « j’ai envie que ce soir on oublie le mot "avec modération" et que l’on soit "sans modération" ». Un voeu exaucé par certaines tablées asiatiques, finissant la soirée avec de beaux chèques de don, et d’encore plus belles promesses de gueule de bois.

Oeuvres caritatives 2.0

Cherchant à se développer sur les supports digitaux, la Part des Anges s'est déployée cette année sur une plate-forme de dons en ligne. A la fin de la soirée, 9 805 euros de promesse de dons ont été récoltés pour trois associations locales : Nos Quartiers ont du Talent (qui vise la création de 100 emplois pour 100 jeunes), le Club Soroptimist de Cognac (qui souhaite ouvrir un logement pour des femmes en détresse) et Le Cours d’Odyssée (qui souhaite acquérir un minibus de ramassage scolaire).

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé