LE FIL

Salon

Millésimes Alsace 2016, faire de la promotion par l’excellence

Mardi 14 juin 2016 par Christophe Reibel

Le salon qui a accueilli un public professionnel international doit, selon un exposant « devenir un rendez-vous indispensable »
Le salon qui a accueilli un public professionnel international doit, selon un exposant « devenir un rendez-vous indispensable » - crédit photo : Christophe Reibel
Le 13 juin à Colmar, le nouveau format du salon Millésimes Alsace a créé l’événement autour des vins d’Alsace. Il a permis d’enclencher toute une série de visites de prescripteurs et d’acheteurs potentiels sur les domaines.

« Il y avait du monde qui attendait dès l’ouverture. Je ne m’attendais pas à voir des visiteurs néo-zélandais ou japonais » s’étonne Loïc Heitz, du domaine Pfister à Dahlenheim. Au sourire qui éclairait  quasiment tous les visages des 99 exposants retenus dans l’ordre d’inscription pour quelque 115 demandes, le salon Millésimes Alsace 2016 a vu juste. « Environ 800 professionnels du vin du monde entier étaient présents » se félicite Thierry Fritsch, responsable export du Conseil interprofessionnel des vins d’Alsace (Civa).

Après deux ballons d’essais en 2012 et 2014, la manifestation est désormais entièrement entre les mains de l’interprofession qui y consacre un budget de 200 000 € pour organiser et inviter à ses frais. « C’est un salon de vins d’excellence qui doit la faire la promotion globale des vins d’Alsace » poursuit Thierry Fritsch. Chaque domaine peut y amener huit vins maximum dont obligatoirement quatre riesling vendus à un prix minimum départ cave de 8 € pour un générique et de 12 € pour un grand cru. Un espace dégustation leur offre la possibilité de présenter un vin de leur choix en plus.

Des évènements organisés en marge

Concentré sur une journée de 9 h 30 à 18 h, Millésimes Alsace a largement débordé sur la semaine. La veille trois autres acteurs du vignoble ont organisé des « off » en ciblant leur auditoire. Quarante vignerons bio ont lancé la journée en proposant chacun trois vins à la dégustation. De 16 à 18 h, l’association ACT, qui regroupe dix-neuf domaines, a présenté son intention de réaliser la promotion des grands vins auprès des sommeliers. En soirée, les diVINes d’Alsace ont reçu la presse pour des accords mets-vins originaux.

Le 14 juin enfin, des groupes de vingt à vingt-cinq invités ont visité dix-neuf grands crus. Dans la foulée, le Civa a organisé une centaine de rendez-vous dans des entreprises participantes et non participantes au salon. Un exposant résume le sentiment général : « un tel salon doit servir de détonateur pour tous ».

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé