LE FIL

Bordeaux

Bernard Magrez n’a plus de châteaux à vendre

Mardi 14 juin 2016 par Alexandre Abellan
Article mis à jour le 15/06/2016 10:46:41

Oubliez l’homme aux 40 châteaux, Bernard Magrez est désormais propriétaire de Grands Crus Classés (et assimilés).Oubliez l’homme aux 40 châteaux, Bernard Magrez est désormais propriétaire de Grands Crus Classés (et assimilés). - crédit photo : Grande Maison Bernard Magrez
Fermez le ban, le magnat de Bordeaux a vendu en un an ses propriétés bordelaises d'entrée de gamme. Il se concentre désormais sur l’achat d’un cru classé, ou assimilé, du Médoc.

« On a fini. On les a tous vendus ! Les grands, les moyens et les petits » pose Bernard Magrez, avec plus de satisfaction que de précision. Entrepreneur phare du vignoble bordelais, il déclare avoir mené à bien la réorientation stratégique de son porte-feuille bordelais, en cours depuis un an. Dévoilées la semaine dernière par la revue Decanter et une dépêche de l’AFP, les ventes des châteaux Guerry et Pérenne (côtes de Bourg de Blaye) achèvent la montée en gamme du groupe Bernard Magrez. « A l’export, les bouteilles de vins vendues 6-7 euros aux consommateurs (soit 4 € de prix départ) ne dégagent pas une valeur ajoutée assez importante. Alors que les coûts commerciaux sont équivalents » explique Bernard Magrez.

Objectif : acquérir un cinquième cru classé

Si ce changement stratégique l’a conduit à se séparer d'une dizaine propriétés réunies depuis des années*, Bernard Magrez ne fait pas dans le sentimentalisme : « quand j’ai vendu William Pitters, je n’ai pas pleuré ! » L’investisseur est désormais en quête d’un cru classé du Médoc. « Ou un assimilé, vendu par la place de Bordeaux avec un prix équivalent à un quatrième ou cinquième cru classé en 1855 » glisse-t-il, ne s’interdisant pas également une acquisition à l’étranger. De son aveu, Bernard Magrez a déjà visité des propriétés médocaines correspondant à ses critères : « mais il faut bien s’entendre avec le vendeur. Et qu’il soit bien décidé à vendre une propriété qui a une valeur affective. Certains mettent leur propriété à vendre pour savoir le prix de leur actif… »

 

* : Soit les châteaux Arnaucosse, Galan, Gramond, Guerry, Hauterive, Les Jourdis, Latrézotte, Moulin d’Ulysse, Moulin de Noaillac, Pérenne, Plaisance, La Sérénité, la Tour Blanche...

6 propriétés Bernard Magrez à Bordeaux

A Bordeaux, le groupe Bernard Magrez Grands Vignobles Propriétaire réunit aujourd’hui quatre crus classés (les châteaux Pape Clément, 54 hectares à Pessac-Léognan, La Tour Carnet, 115 ha en Haut-Médoc, Fombrauge, 58 ha à Saint-Émilion, et le Clos Haut-Peyraguey, 17 ha à Sauternes) un cru bourgeois du Médoc (le château les Grands Chênes) et un Saint-Emilion Grand Cru (château Magrez Fombrauge).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé