LE FIL

France

Une consommation de vin toujours en baisse

Mardi 03 mai 2016 par Juliette Cassagnes
Article mis à jour le 06/05/2016 10:23:22

Les achats de vins tranquilles par les ménages français continuent de baisser en 2015
Les achats de vins tranquilles par les ménages français continuent de baisser en 2015 - crédit photo : J Cassagnes
L'année 2015 a été marquée par les attentats de Paris, qui ont conduit à une baisse conséquente des ventes de produits de grande consommation. Concernant le vin, les français ont aussi globalement baissé leurs achats sur l'année entière.

Dans sa dernière note de conjoncture, FranceAgriMer fait le point sur les achats de vins tranquilles par les ménages français pour l'année 2015. Ceux-ci ont certainement été malmenés par les attentats de novembre 2015. Le panel distributeurs IRI a en effet conclu à « un fort impact sur les ventes de produits de grande consommation (PGC) le week-end même du 14 et 15 novembre, avec un chiffre d'affaires des hyper et supermarchés en baisse de - 3,9 % ». Sur le vin, ce repli a eu lieu juste au moment du lancement du Beaujolais nouveau...

Plus globalement, la tendance baissière de la consommation française de vin se poursuit sur l'année 2015. Le niveau moyen d'achat, comptabilisé en nombre de cols de 75 cL achetés dans l'année, passe de 52,2 à 49,9, soit -4,3%. Par rapport à la moyenne quinquennale, le chiffre passe à -7,8%. Cette évolution s'explique à la fois par une diminution du « taux de pénétration » - c'est à dire du nombre d'acheteurs touchés - de la fréquence d'achats et du « panier moyen », estimé par le nombre de cols par acte d'achat.

Volume qui baisse, prix qui monte

Dans ce contexte, seuls, « à contre courant », les vins sans IG de l'Union européenne progressent sur l'année, avec un niveau moyen d'achat qui augmente de +13,4 % par rapport à 2014, et de +15,5 % par rapport à la moyenne quinquennale, pour s'établir à 18,3 cols par an. FranceAgriMer relève à ce sujet l'importance du Hard-Discount comme circuit de distribution pour ce type de vins, avec une part de marchés volumes de 20%. Mais quasiment les trois-quarts des quantités restent tout de même distribuées par les hypers et supers...

Enfin, une autre tendance qui dénote des précédentes : le prix moyen d’achat, en moyenne de 2,63 €/col pour 2015, qui augmente de manière « transversale », de 3,6 % par rapport à 2014 et de 6,8 % par rapport à la période 2010-2014. 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé