Accueil / Commerce/Gestion / Chine : les vins de Bordeaux témoignent de la reprise, sans pincettes

Après un passage à vide d'un an et demi, la demande chinoise pour les vins de Bordeaux repart...
Chine : les vins de Bordeaux témoignent de la reprise, sans pincettes

Après un passage à vide d'un an et demi, la demande chinoise pour les vins de Bordeaux repart nettement. Le résultat de l'apuration de son réseau de distribution.
Par Alexandre Abellan Le 24 septembre 2015
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Chine : les vins de Bordeaux témoignent de la reprise, sans pincettes
S

ur l’année mobile s’achevant en juin 2015, ce sont 412 000 hectolitres de vins de Bordeaux qui ont été expédiés vers la Chine continentale*, pour un chiffre d’affaires de 238 millions d’euros, soit une hausse de 3 % en volume et un repli de 2 % en valeur, selon les données du Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux, présentées lors de sa conférence de rentrée le 23 septembre. Restant la première destination export des vins de Bordeaux, la Chine montre donc les signes de la reprise tant attendue. Après « un fléchissement de ses importations de vin, début 2013 à juin 2014, le marché redémarre et Bordeaux suit la tendance » résume, avec satisfaction, le vigneron Bernard Farges, président du CIVB.

« La Chine s’est développée à un rythme qui n’était pas tenable » précise le négociant Allan Sichel, vice-président du CIVB. Distinguant les « éléments périphériques » (comme la politique gouvernementale anti-ostentatoire) de la tendance de fond du marché (soit la croissance de sa consommation), il souligne que « les effets du surstockage sont ponctuels, on est arrivé au réapprovisionnement. Avec des flux de marchandises moindres, ce qui est le signe d’une plus grande maturité des opérateurs. »

Si le CIVB reste prudent sur le taux de progression de la consommation chinoise, il reste confiant dans sa durabilité, et son potentiel (ainsi que sur le faible impact que devrait avoir l’actuelle crise boursière).

 

A noter la prochaine publication des 45 indications géographiques reconnues par les autorités chinoises (cliquer ici pour en savoir plus).

 

 

* : Hong-Kong a importé sur la période 83 000 hl pour 251 millions € (+1 et 12 %). Au niveau mondial, les vins de Bordeaux ont exporté 2,1 millions hl pour 1,83 million € (-4 et +1 %).

 

 

[Illustration : Aperçu de la campagne « Il y a tant à découvrir » des Vins de Bordeaux ; CIVB]

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé