Accueil / / Chiffre d'affaires : le tour de France des 20 caves coopératives les plus performantes

Le Val d'Orbieu reste de loin le premier groupe coopératif du vignoble français, alors que le...
Chiffre d'affaires : le tour de France des 20 caves coopératives les plus performantes

Par Alexandre Abellan Le 13 janvier 2015
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Chiffre d'affaires : le tour de France des 20 caves coopératives les plus performantes
A

vec 274 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2013 (dont 30 % à l'export) ses 2 500 apporteurs et un million d'hectolitres de vins produits annuellement, le Val d'Orbieu reste de loin le premier groupe coopératif du vignoble français (pour rappel, l'union a absorbé UCCOAR en juin 2012). Un leadership maintenu alors que le « spécialiste vrac du grand Sud de France » a enregistré une baisse significative de son chiffre d'affaires par rapport à 2011 (-9%). Ce repli permet au Centre Vinicole - Champagne Nicolas Feuillatte (CV-CNF) - de se rapprocher sensiblement, avec 209,5 millions d'euros (chiffre d'affaires stable) pour 21 millions de bouteilles tirées en 2013 (avec 5 000 vignerons pour 2 150 hectares).

Les effets millésime et marchés se combinant, la volatilité des chiffres d'affaires est assez forte lorsque l'on compare entre 2011 et 2013 les performances des 20 premières caves coopératives (voir classement ci-dessous). Si certaines caves coopératives conservent leurs rangs (l'Union des Vignerons des Côtes du Rhône à la quatrième place...), tandis que d'autres bondissent (Alliance Champagne passe de la sixième à la troisième place, Foncalieu passe de la dix-neuvième à la dixième...) et certaines reculent (l'Union Auboise passe du troisième au cinquième rang, Bestheim tombe du neuvième au quinzième, Alliance Loire sort du classement en passant de la seizième à la vingt-deuxième place...).

D'un point de vue géographique, la coopération champenoise conforte son emprise sur ce top 20, y classant désormais sept groupes coopératifs* (contre cinq en 2011). En plus du CV-CNF, on y retrouve l'Union Auboise (marque Champagnes Devaux), l'Union Champagne (marque Champagnes de Saint-Gall), l'Alliance Champagne (marque de champagnes Jacquart et Montaudon), la COGEVI (marque Champagnes Collart), la CRVC (marque Champagnes de Castelnau) et la COVAMA (marque autonome champagnes Pannier). Dans ce classement, on trouve également quatre caves coopératives du Languedoc-Roussillon, deux représentantes d'Alsace, deux de Midi-Pyrénées, deux d'Aquitaine, une bourguignonne, une rhodanienne et une ardéchoise.

En 2013, les 614 caves coopératives (pour 41 unions) constituant la Confédération des Coopératives Vinicoles de France ont produit 17,25 millions d'hectolitres de vin, pour un chiffre d'affaires qui devrait avoisiner 5,6 milliards d'euros (donnée non stabilisée).

 

Classés par chiffre d'affaires, les principaux groupes coopératifs étaient en 2013 (et évolution par rapport à 2011) :

 

1. Val d’Orbieu (Narbonne, Languedoc-Roussillon) : 274 millions € (-9 % par rapport à 2011)

2. Centre Vinicole - Champagne Nicolas Feuillatte (Epernay, Champagne) : 209,5 millions € (+1 %)

3. Alliance Champagne – Jacquart (Reims, Champagne) : 105 millions € (+51 %)

4. Union des Vignerons Des Côtes du Rhône - Cellier des Dauphins (Tulette, Vallée du Rhône) : 100 millions € (stable)

5. Union Auboise (Bar-sur-Seine, Champagne) : 96 millions € (-7 %)

6. Union Champagne (Avize, Champagne) : 90,7 millions € (+13 %)

7. Terre de Vignerons (Landerrouat, Aquitain : 85,5 millions € (regroupement de Prodiffu et l'Union Saint-Vincent, acté fin 2012)

8. Producteurs Plaimont (Saint-Mont, Midi-Pyrénées) : 75 millions € (+15 %)

9. Vignerons Catalans (Perpignan, Languedoc-Roussillon) : 60,5 millions € (-5 %)

10. Union Foncalieu (Arzens, Languedoc-Roussillon) : 57,7 millions € (+29 %)

11. Coopérative Générale des Vignerons (Aÿ, Champagne) : 57,5 millions € (+1 %)

12. Coopérative Régionale des Vins de Champagne (Reims, Champagne) : 57 millions € (entrée au classement)

13. Vignerons de Tutiac (Marcillac, Aquitaine) : 55,6 millions € (entrée au classement)

14. Wolfberger (Eguisheim, Alsace) : 54 millions € (+8 %)

15. Bestheim & Châteaux (Bennwihr, Alsace) : 49,8 millions € (-11 %)

16. Coopérative Vinicole de la Vallée de la Marne (Château Thierry, Champagne) : 49,2 millions € (entrée au classement)

17. Union des Vignerons des Coteaux de l'Ardèche (Ruoms, Ardèche) : 47,9 millions € (+10 %)

18. La Chablisienne (Chablis, Bourgogne) : 47,2 millions € (+2 %)

19. Vinovalie (Brens, Midi-Pyrénées) : 46 millions € (+11 %)

20. Sieur d'Arques (Limoux, Languedoc-Roussillon) : 45 millions € (+2 %)

 

 

* : A noter que l'Union de Caves Coopératives Alliance Champagne a été créé en 1998, par la COGEVI, la COVAMA et l'Union Auboise.

 

 

[Illustration : création Vitisphere]

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (1)
I Vermorel Le 17 janvier 2015 à 17:47:01
Ces informations au sujet du Val d'orbieu sont erronées....Le chiffre d'affaires est exact mais l'activité consolidée est en forte progression depuis 2011 et plus de 85% de notre activité est en conditionné et non pas "en vrac".
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé