Accueil / Viticulture / Kibb, nouveau compagnon semi-autonome mi quad mi robot
Kibb, nouveau compagnon semi-autonome mi quad mi robot
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Robot / mini-quad
Kibb, nouveau compagnon semi-autonome mi quad mi robot

Compact, passe-partout, modulaire, semi-autonome et électrique. Voilà venu un nouveau compagnon de travail : le Kibb. Nouveau concept épuré du constructeur suédois Cake.
Par Vincent Gobert Le 08 février 2023
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Kibb, nouveau compagnon semi-autonome mi quad mi robot
Kibb est un concept de quad - porte-outil - robot agricole électrique que le suédois Cake va développer - crédit photo : Cake
V
oilà la dernière fournée de Cake : le petit Kibb. Il s’agit d’un concept de véhicule compact, tout terrain, électrique, en charge d’accompagner le travail technique en mode autonome voire même d’être piloté. Son nom provient des pays du Nord. « En Gutniska, une ancienne langue de l'île de Gotland en Suède, Kibb signifie bœuf. Ce nom représente la force du véhicule ainsi que la douceur qu'un animal a sur la nature, indépendamment de sa taille », décrit Cake. En effet, ce concept hybride entre quad et robot est conçu pour, « à tout moment, avoir le moins d'impact possible [sur le sol, l’air, l’ambiance sonore NDLR], tout en fournissant à l'utilisateur la puissance et les capacités nécessaires ». C’est bien un cadre agricole qui est pensé par la société pour l’usage de ce nouveau joujou technologique. Et Cake déclare se lancer dans la conception d'un prototype. 
 
Modulaire et autonome
 
A l’issue du développement, Cake souhaite que le « corps » de Kibb soit modulaire, avec différents points de fixation ou attelages pour permettre la compatibilité avec une variété d'accessoires. « Avec son niveau d'autonomie, le Kibb pourra effectuer de nombreuses tâches par lui-même. Cela pourra libérer du temps pour que l'utilisateur puisse effectuer des tâches où une supervision est nécessaire ». Kibb pourra aussi fournir du jus pour des outils électriques. Mais on ne sait pas encore combien de kilowatts l’engin emportera.
Une première série est annoncée pour 2025. « Lorsque j'ai commencé à développer le concept, j'avais à l'esprit les défis du monde réel et j'ai beaucoup fouillé pour trouver le potentiel le plus inexploré sur le marché, détaille Fanny Jonsson, ancienne élève de l'Umeå Institute of Design, spécialisée en design du transport, et désormais Designer chez Cake. Partir de l'ADN de base de Cake [motricité électrique, fonctionnalités, design original NDLR] combiné à un nouveau type de véhicule était vraiment excitant (…), c'est un honneur ainsi qu'un excellent outil pour faire passer l'agriculture régénérative à zéro émission au niveau supérieur ».
 
Déjà cinq modèles « deux roues » commercialisés
 
Preuve du sérieux de l’initiative, Cake n’est pas un amateur en matière de nouveaux concepts à réussite commerciale. Fondée en 2016 par Stefan Ytterborn, la société est spécialisée dans les engins électriques urbains, loisirs et utilitaires. La marque a créé la mobylette électrique Makka et sa version utilitaire Aik, la moto au style très épuré Kalk et la moto-cross Bukk, dotée d’une motorisation 100% électrique, et dont les premières livraisons sont prévues pour mars 2023.
Pour l’heure, le Kibb serait à peu près seul dans son segment. Aucune autre machine ne semble s’en approcher. Mis à part le Tesla Cyberquad. Mais ce dernier, plutôt de la catégorie gros jouet et qui a connu des déboires aux USA, n’est pas vraiment un outil de travail agricole. Ne reste plus qu’à développer le concept Kibb. « På jobbet ! » (1)
(1) Au travail ! en suédois

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
vitijob.com, emploi vigne et vin
Var - CDD SCEA CHATEAU DE JASSON
Loir-et-Cher - Alternance/Apprentissage EI DOMAINE DES CHAMPS GONNEAU - BOUTIN-JEAN-MARIE
© Vitisphere 2023 - Tout droit réservé