Accueil / Commerce/Gestion / Union Champagne souhaite booster sa marque De Saint Gall
Union Champagne souhaite booster sa marque De Saint Gall
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

De 300 à 600 000 bouteilles
Union Champagne souhaite booster sa marque De Saint Gall

Union champagne veut développer sa marque de Saint Gall, dont les ventes ont progressé de 37 % lors du dernier exercice.
Par Aude Lutun Le 19 janvier 2023
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Union Champagne souhaite booster sa marque De Saint Gall
Pierre Desanlis, nouveau directeur, et Dominique Babé (à droite), président d’Union Champagne, ont annoncé un CA en hausse de 16 % pour l’exercice 2021-2022. - crédit photo : Union Champagne
L

ors de l’assemblée générale d’Union Champagne, qui s’est tenue à Vertus (Marne) le 13 janvier, le nouveau directeur Pierre Desanlis a annoncé un chiffre d’affaires de 130,1 M€ pour l’exercice 2021-2022, en hausse de 16 % par rapport au précédent exercice.

Cette union de quinze coopératives, principalement situées dans la Côte des Blancs, réunit 2300 viticulteurs cultivant 1400 ha. Union Champagne a commercialisé 1,2 million de bouteilles en 2021-2022, dont 300 000 cols à sa marque De Saint Gall. Les 900 000 autres bouteilles sont venues sous marques acheteurs. « Nous avons l’objectif, d’ici trois ans, de vendre 600 000 bouteilles à notre marque et l’autre moitié en marques acheteurs, a précisé Pierre Desanlis. Les ventes à notre marque ont progressé de 37 % ».

Union Champagne souhaite donc dynamiser sa marque, dont 70 % des bouteilles partent à l’export. Elle vise aussi à développer sa marque premium Orpale, positionnée à 115 € TTC en prix public. Cette cuvée n’est proposée que les années de grands millésimes. La nouvelle cuvée Orpale 2012 sera mise en vente en septembre 2023.

Preuve de l’intérêt des acheteurs pour cette cuvée haut de gamme, la réédition de la cuvée « Orpale 2002 » en 0 dosage, réalisée en 2022, a été un succès. Les 2002 bouteilles tirées ont été vendues en quelques semaines, principalement à l’export, au prix public conseillé de 150 € TTC.

Nouveau site de production

Outre le développement de sa marque, Union Champagne vise à réorganiser sa production avec la mise en service en 2023 de son nouveau site basé à Oger, qui comprendra un espace de remuage et un module de stockage de 5 millions de cols.

Union Champagne va poursuivre l’accompagnement de ses adhérents à la certification Viticulture Durable en Champagne, 600 ha étant actuellement certifiés. Enfin, sur le plan énergétique, l’union vise à optimiser ses besoins et à développer son autoproduction.

12 000 kg/ha suggérés pour 2023

C’est un rituel annuel. Lors de chaque assemblée générale, le président d’Union Champagne, Dominique Babé, fait part de ses vœux pour le rendement de la prochaine vendange : « Je pense qu’une appellation à 12 000 kg/ha serait souhaitable. Cela correspond à 350 millions de bouteilles. Cela nous permet de compenser les sorties et de mettre quelques millions de cols en stock ».

Les chiffres de 2022 ne sont pas encore officiels. Les ventes seront comprises entre 320 et 330 millions de bouteilles avec un chiffre d’affaires record dépassant probablement les 6 milliards d’euros.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2023 - Tout droit réservé