Accueil / Viticulture / De l’argent et du bronze pour la viticulture au Sival
De l’argent et du bronze pour la viticulture au Sival
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Innovation
De l’argent et du bronze pour la viticulture au Sival

Le jury final du concours de l’innovation du salon angevin a repéré un nouveau biostimulant et un équipement améliorant la qualité de la pulvérisation viticole.
Par Marion Bazireau Le 03 janvier 2023
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
De l’argent et du bronze pour la viticulture au Sival
Praysbee dévoile un module de pulvérisation diffusant les phytos au cœur du végétal. - crédit photo : Praysbee
P

as de jaloux. Aucun fournisseur de la filière viticole ne se verra remettre de Sival d’or lors de la soirée du salon prévue ce 18 janvier au parc des expositions d’Angers.

Sumi Agro France et Praysbee recevront tous les deux un Sival d’argent. Le premier pour le biostimulant Nurspray, composé d’une molécule capable d’activer les mécanismes naturels de tolérance au stress hydrique des plantes et d’aider la vigne à faire face aux épisodes de sécheresse.

Le deuxième pour Wulp, un module de pulvérisation en « U » composé de deux bras en aluminium assemblés d’une descente à deux niveaux diffusant le produit phytosanitaire au cœur du végétal sans assistance d’air.

D’après Praysbee, « son système d’oscillation sur l’axe longitudinal d’avancement en jet projeté réduit la dérive à plus de 90%. Le module rang complet fait moins de 15 kg et s’installe sur n’importe quel matériel existant ». Il permet de réduire la distance de traitement à 3 mètres des habitations.

Sarl BG, Interloire et l’Esa d’Angers doivent se contenter d’un Sival de bronze pour leurs nouvelles solutions.

Sarl BG a conçu Skiterre, un désherbeur mécanique permettant aux viticulteurs de biner et d’aérer le sol sur 2 demi-rangs avec 2 skis montés sur lame, respectant une profondeur de travail de 50 mm et une largeur de 300 mm ou 400 mm. D’après l’entreprise « ces 2 skis brevetés font office de palpeurs et protègent la vigne ».

Changement climatique

Avec son Atlas agroclimatique, Interloire propose une information spatialisée de l’évolution climatique à l’échelle du Val de Loire, avec une résolution de 8 km par 1 km. « L’internaute pourra gratuitement visualiser différents indicateurs agro climatiques (température, pluviométrie, maturité des cépages) pour les périodes dites de référence (1986-2005), futur proche (2031-2050) et futur lointain (2081-2100), selon deux scénarii de prévision climatique proposés par le GIEC (4.5 et 8.5) » détaille l’interprofession.

L’ESA d’Angers présente Vit’LCA, un logiciel évaluant les impacts environnementaux des itinéraires techniques viticoles par la méthode de l’analyse du cycle de vie (ACV).

L’école a également conçu un serious game, Vitigame, pour sensibiliser les joueurs aux impacts environnementaux de la gestion des vignobles et à développer leurs compétences en écoconception.

Le dernier Sival de bronze revient à Fourage CTI pour son système de traitement à l’ozone des rinceuses de bouteilles avec un « bouclage de l’eau permettant des économies et une désinfection en continu ».

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2023 - Tout droit réservé