Accueil / Gens du vin / Défi : identifierez-vous ces 5 châteaux inconnus des vins de Bordeaux ?
Défi : identifierez-vous ces 5 châteaux inconnus des vins de Bordeaux ?
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Guide Féret
Défi : identifierez-vous ces 5 châteaux inconnus des vins de Bordeaux ?

Une exposition et une vente exceptionnelles de 85 crayonnés de grands crus du guide Féret donne l’occasion de voir des pièces d’exception… Dont 5 propriétés inconnues, les reconnaîtrez-vous ?
Par Alexandre Abellan Le 13 novembre 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Défi : identifierez-vous ces 5 châteaux inconnus des vins de Bordeaux ?
L’enveloppe des 85 dessins a été déposée par un particulier à l'hôtel des ventes des Chartrons qui va les mettre aux enchères ce premier décembre. - crédit photo : DR
L

’affiche est alléchante pour tous les propriétaires, courtiers et amateurs de grands crus de Bordeaux : 85 dessins originaux réalisés pour le guide Féret des vins de Bordeaux sont mis aux enchères ce jeudi premier décembre à 14 heures, lors de la de livres et dessins œnologiques et gastronomiques à l’hôtel des ventes des Chartrons (Bordeaux). Réalisés sur site par le peintre bordelais Eugène Vergez durant la seconde moitié du XIXème siècle, ces dessins témoignent des riches heures de l’histoire vins de Bordeaux. Ces crayonnés de châteaux viticoles et non-viticoles ont été retranscrits en gravures et « sont parus dans les guides Cocks et Féret ou n’ont pas été publiés à notre connaissance, certaines vues n’ayant pas été reprises » indique Loup Axmann, experte en livres anciens ayant préparé la vente.

Parmi les 85 dessins originaux on retrouve notamment des premiers grands crus classés en 1855, comme les châteaux Margaux et Yquem, d’autres crus classés du Médoc et des Graves (châteaux Giscours, la Tour Carnet, les Carmes Haut-Brion, Pape-Clément…) et de belles propriétés bordelaises (châteaux la Tour Figeac à Saint-Émilion, de Sales à Pomerol…). « Il y a des crus classés, des crus disparus, des crus modestes… et des crus inconnus » indique Jean-Luc Boisseau, expert en livres anciens ayant préparé la vente. Une « pochette mystère » de cinq châteaux non-identifiés et non-situés est mise en vente (photos dans le diaporama ci-dessous). Si d’autres dessins portent le nom du château et de son propriétaire, ce n’est pas le cas pour ces cinq propriétés qui sont, à date, inconnues. À moins que des lecteurs ne les reconnaissent ?

Jeu des 7 différences

Ayant dessiné au moins 255 vues de châteaux pour le Cocks et Féret, Eugène Vergez ne signait pas ces dessins préparatoires, le graveur inscrivant la signature ensuite, à Paris. « Ce sont des dessins préparatoires au crayon très précis réalisé sur un carnet de croquis sur place. On voit des traces de déchirure le et quadrillage du cadre de visée est visible » note Jean-Luc Boisseau, qui note que ces originaux permettent de voir les libertés que le graveur a parfois pris, en termes de proportion pour le rendu et d’interprétation. Ainsi pour le dessin du château d’Yquem l’expert note que « le graveur Léon-Louis Chapon a pris de grandes libertés : il a placé un troupeau de vaches au premier plan, déplacé un arbre sur la droite pour faciliter le trait et gratté le support gravé pour supprimer un bosquet sur la gauche ». Pour le château Margaux, « le graveur a ajouté des promeneurs dans la large allée ».

Les prix de vente des dessins vont de 150 à 300 € selon les estimations. Les lots sont exposés à l’hôtel des ventes le mercredi 30 novembre (de 14h à 17h30) et le jeudi premier décembre (de 9h à 11h30).

Le premier des cinq châteaux non-situés à date.

Le deuxième domaine mystérieux.

De la gouache rehausse le dessin de ce troisième château mystère.

Eugène Vergez joue sur la végétation hivernale pour habiller le quatrième château non-situé.

Format portrait pour ce cinquième château inconnu.

 

25 photos des vins de Bordeaux en 1868

Autre pièce d'exception dans cette vente aux enchères : Bordeaux et ses vins, un album de 1868 comportant 25 photographies tirées sur papier albuminé de Jean Stoerk (estimé 800 à 1 000 €).

Parmi les châteaux réunis dans l'album (châteaux Lafite, Margaux, Latour, Haut-Brion, Gruaud-Larose, Yquem...), ici le château Cos d'Estournel en 1868 (Saint-Estèphe).

Port de Bordeaux et porte des bordeaux vers les consommateurs du monde entier.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé