Accueil / Viticulture / Un accessoire pour rabouter les fils de palissage dans les vignes en un éclair
Un accessoire pour rabouter les fils de palissage dans les vignes en un éclair
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Pas besoin d'outils
Un accessoire pour rabouter les fils de palissage dans les vignes en un éclair

Gripple propose un dispositif pour réparer rapidement et sans outil les fils de palissage coupés par mégarde. Deux Champenois l’ont adopté et en parlent.
Par Hélène de Montaignac Le 11 novembre 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
 Un accessoire pour rabouter les fils de palissage dans les vignes en un éclair
Le GP Fix de Gripple lancé en 2021 permet de réparer rapidement et sans outil les fils de palissage coupés. Il est distribué par Carmo - crédit photo : Christelle Stef
C

lac ! Oh, non ! Un coup de sécateur malheureux et voilà un fil de palissage coupé qu’il va falloir réparer. « Ça m'arrive une vingtaine de fois à chaque campagne de taille », confirme Michel Bierry, viticulteur sur 3 ha à Festigny, dans la Marne.

Lancé en 2021 par Gripple

Pour réparer ces fils, il a découvert le nouveau tendeur rabouteur GP Fix lancé par Gripple en 2021. « Ce système s’ouvre en deux parties, on introduit une extrémité du fil coupé dans chacune. On connecte les deux parties entre elles et la réparation est terminée. Si le fil n'est pas assez tendu, on peut déverrouiller le GP Fix pour couper un bout de fil puis refermer le dispositif. C’est un avantage », explique Michel Bierry.

Michel Bierry, EARL Claude Bierry.JPG

Michel Bierry (crédit photo DR)

Ce viticulteur se dit très satisfait de cet accessoire. « Il n’y a pas besoin d’ajouter du fil pour réparer un fil cassé. C’est le GP Fix qui fournit l’extension dont on a besoin. Je n’ai donc aucun raccord à faire, ce qui est très pratique. »

GP Fix, EARL Claude Bierry21026_163345.jpg

GP Fix, EARL Claude Bierry221026_163409.jpg

Crédits photos DR

Pas besoin de pince non plus, ni d'outil pour réunir les deux parties du GP Fix et rabouter et retendre le fil cassé. Raboutage et mise en tension se font en emboîtant les deux parties l'une dans l'autre qui sont dessinées dans ce but.

Réparation sans effort

Jean-Louis Nares, tâcheron indépendant dans la Marne, expérimente lui aussi le GP Fix, depuis le printemps dernier, dans les vignes de Champagne Pierre Péters. « Quelquefois, un fil est sectionné au cours du palissage mécanique, bien que ce ne soit pas très fréquent car notre tractoriste est très adroit. Il peut m’arriver également de couper un fil en taillant. Depuis que j’ai testé cet accessoire, j’en ai toujours avec moi au cas où. La réparation se fait sans effort. »

Concernant le temps de réparation :  « Cela me prend environ trois minutes contre une bonne dizaine avant quand je raboutais avec du fil et une pince », affirme Michel Bierry. Jean-Louis Nares pointe aussi le gain de temps de déplacement. « Je n’ai plus à retourner au bout du rang pour aller détendre les fils avant de retourner à l’endroit où j'effectue la réparation. C'était une perte de temps, et donc d’argent qui avait tendance à me rendre furax ! », lance-t-il.

Ca accroche bien

Michel Bierry pondère ce dernier point : « Avec ce système, il peut m'arriver d'avoir à détendre un fil avant de le réparer, lorsque celui-ci est fortement tendu. »

Un autre avantage partagé par les deux témoins est qu’il n’y aurait « pas à y revenir, car ça accroche bien », comme le décrit Jean-Louis Nares, lequel précise néanmoins qu’il n’a pas encore testé cet accessoire sur des fils en inox, mais seulement sur des galvanisés.

Michel Bierry s’est, quant à lui, récemment servi du GP Fix avec succès comme tendeur de fil porteur. « Sachant qu’ils sont peu volumineux, j’en prends toujours trois ou quatre dans ma poche, en cas de besoin. Comme il est débrayable, j’apprécie aussi de pouvoir toujours le détacher et le récupérer si nécessaire », confie-t-il. Un bémol cependant : « Si la coupure est nette, ce qui est souvent le cas avec le sécateur, aucun problème pour insérer les fils. Autrement, il faut retailler le fil pour pouvoir l'enfoncer dans le GP Fix », signale Jean-Louis Nares. C'est pour cette raison que ni lui ni Michel Bierry n'ont remisé leur tenaille lorsqu'ils partent tailler les vignes.

 

Un prix abordable

Le GP Fix s’adapte à des fils d'un diamètre de 1,8 à 3,2 mm. Cet accessoire est vendu par paquets de 4, à moins de 10 € TTC le paquet. Un prix qui ne représente pas un frein pour ses utilisateurs.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé