Accueil / Edito / Vendange en vertu
Vendange en vertu
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Vendange en vertu

Par Alexandre Abellan Le 23 septembre 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Vendange en vertu
D

e nos jours, si le savoir-faire est d’argent, le faire-savoir est d’or. En témoigne le récent reportage du journaliste Hugo Clément, prenant la parole de vignerons, qui se débattent et s’adaptent au changement climatique, pour leur rendre des jugements souvent préconçus (selon l’interventionnisme et les consommations d’eau et d’énergie de chaque outil). Pour donner réellement la parole aux opérateurs qui inventent aujourd’hui le vignoble de demain, les rédactions de Vitisphere et la Vigne lancent le concours des Vignes d’or pour récompenser les Vignobles Innovants, Géniaux, Nouveaux Et Surprenants !

Ouvert à tous les opérateurs (caves particulières, coopératives, négociants…) de tous les vignobles (de l’Alsace à Bordeaux, en passant par le val de Loire, la Provence, le Languedoc, le Sud-Ouest, la Champagne, la vallée du Rhône…) avec ou sans certification (bio, HVE, Vignerons Engagés, Terra Vitis, biodynamie…), ce concours gratuit est accessible en ligne (avec un dépôt des dossiers jusqu’au lundi 31 octobre minuit) sur trois catégories (vigne, chai et commercialisation) et un prix spécial (celui du public, remis par les votes des internautes du lundi 7 au lundi 21 novembre). Pour saluer son approche innovante, chaque lauréat bénéficiera d’un chèque de 1 000 € et d’un plan de communication dédié. Toutes les participations permettront de mettre en avant les initiatives qui essaiment actuellement dans la filière vin pour réduire l’empreinte environnementale de sa production et de commercialisation. Tel monsieur Jourdain, le vignoble fait déjà de la sobriété sans le savoir.

Accompagner, encourager et partager toutes ces initiatives vertueuses ne demande pas d’intransigeance, mais de la bienveillance. Qui n’est pas teintée d’indulgence, mais d’une sensibilité à la nuance : de l’ouverture d’esprit sur la réalité des priorités. Dans des débats trop facilement tranchés, surtout s’ils sont télévisés, il faut reconnaître que le modèle idéal n’existe pas et que le compromis doit chercher non seulement le juste milieu, mais l’inspiration auprès de ses pairs. Les Vignes d’or sont ouvertes pour participer à cet élan collectif d’amélioration continue des pratiques.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé