Accueil / Gens du vin / Le domaine de La Bégude racheté par la famille Roulleau
Le domaine de La Bégude racheté par la famille Roulleau
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Bandol
Le domaine de La Bégude racheté par la famille Roulleau

L'entrepreneur breton Christian Roulleau poursuit son implantation dans le vignoble en acquérant ce domaine provençal de Bandol. Le vignoble sera agrandi, le chai renouvelé et les investissements importants pour faire de cette propriété un fer de lance provençal
Par Olivier Bazalge Le 13 septembre 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Le domaine de La Bégude racheté par la famille Roulleau
Des gens heureux sur les hauteurs de Bandol - crédit photo : DR
D

éjà propriétaire depuis 2019 du château Dauzac, à Margaux, et actionnaire majoritaire de Maison Montagnac, à Bruges, depuis 2021, l’entrepreneur breton Christian Roulleau, fondateur de la société de services aux entreprises Samsic, fait un pas de plus dans le vignoble « en signant l’acquisition du domaine provençal de La Bégude, propriété productrice en AOC Bandol », annonce un communiqué.

Dirigé par Guillaume Tari, le domaine était propriété de sa famille depuis 25 ans. Cette acquisition se place « dans la continuité de la stratégie d’investissement patrimonial engagé par la famille Roulleau », poursuit un communiqué. C’est l’actuel directeur général du château Dauzac, Laurent Fortin, qui prend la direction de la Bégude, à la tête d’une équipe construite pour hisser la propriété comme une grande référence de Bandol. Vincent Bouyer l’épaulera à la direction technique et Robert Oustric à la direction commerciale. Guillaume Tari restera en place pour assurer la passation et accompagner l’équipe dans cette nouvelle étape pour la Bégude.

Plantations

« Dans la continuité du travail déjà engagé par Guillaume Tari, la nouvelle équipe a mis en place un plan de développement de la propriété en plusieurs étapes pour cet ensemble de 400 ha parsemé d’une trentaine d’ha de vignes », avance un communiqué. Les surfaces cultivées vont augmenter pour atteindre 50 ha de vignes, amandiers et oliviers d’ici 5 ans. La gamme commerciale sera réorientée vers une premiumisation des vins et le développement de marques connexes, sur le modèle de ce qui a été fait au Château Dauzac. La création d’un nouveau chai est d’ores et déjà actée après les vendanges 2023, de même qu’un accueil hôtelier. « L’ambition vise à produire un grand rouge de Bandol et un grand rosé de garde », appuie un communiqué.  

« Nous voulons faire figurer les vins de la Bégude au sommet de l’appellation Bandol. Le challenge est passionnant, dans la continuité de celui de château Dauzac, pour construire un groupe familial de vignobles inspirés », ponctue Laurent Fortin par communiqué.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé