Accueil / Gens du vin / Nicolas Fournié nouveau président du syndicat de défense du vin AOC Cahors
Nicolas Fournié nouveau président du syndicat de défense du vin AOC Cahors
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Nouvelle tête
Nicolas Fournié nouveau président du syndicat de défense du vin AOC Cahors

Le vice-président de Vinovalie prend la suite de Maurin Bérenger pour adopter un mode de gouvernance répartissant la charge de travail. Plusieurs groupes de travail permetttront de faire émerger les idées et les personnes
Par Olivier Bazalge Le 18 août 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Nicolas Fournié nouveau président du syndicat de défense du vin AOC Cahors
Nicolas Fournié à la présidence des vins de l'AOC Cahors - crédit photo : N. Fournié
E

n succédant à Maurin Bérenger, vigneron du domaine la Bérengeraie président de l’appellation Cahors depuis 2010 (après un 1er passage dans cette fonction de 2003 à 2006), Nicolas Fournié marque un renouvellement à la tête de l’appellation du Lot.

Alors qu’il occupait déjà la vice-présidence depuis 18 mois, Nicolas Fournié, coopérateur adhérent de Vinovalie, dont il occupe la vice-présidence en charge du site de Côtes d’Olt, veut « mettre en application le travail entamé par les quatre groupes de travail animés par nos vignerons créés il y a 18 mois ».

Nouveaux vignerons

Pour les producteurs de Cahors, il s’agissait en effet de répartir la charge de travail entre tous pour faire progresser l’appellation autour de quatre grands thèmes. Viticulture, œnologie, marché et gouvernance constituent les 4 axes autour desquels les vignerons se sont réunis par groupes pour faire avancer tous les sujets.

« Constituer de nouvelles troupes a été l’un des derniers chantiers de Maurin Bérenger, qui arrivait au bout de ce qu’il pouvait donner pour l’appellation qui a fait face aux problématiques de prix puis à une succession d’aléas climatiques d’ampleur depuis 2017 . Après 15 années de présidence cumulée, il avait besoin de passer la main alors que le poste est extrêmement chronophage et ne laisse plus assez de temps pour sa propre exploitation », abonde Nicolas Fournié. De nouveaux vignerons ont découvert l’activité inhérente au syndicat, « qui ne se limite pas à simplement effectuer des contrôles », appuie Nicolas Fournié.

Fonctionnement fédératif

De nouvelles têtes ont intégré ces groupes de travail, dont « beaucoup de jeunes vignerons revenus sur les exploitations après avoir eu des parcours de vie et de travail hors de la profession, ils sont précieux par les nouvelles idées et façons d’envisager la production et le commerce qu’ils apportent », reprend le nouveau président du syndicat de défense du vin AOC Cahors.

Nicolas Fournié veut surfer sur cette dynamique pour ne pas assumer seul toute la charge de la présidence et faire en sorte que chaque groupe de travail nomme un co-président « pour travailler de manière fédérative, en collaboration avec l’interprofession et les IGP de notre secteur, pour éviter les doublons et travailler tous ensemble de manière efficace ». Il compte ne pas durer autant que son prédécesseur.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
vitijob.com, emploi vigne et vin
Charente / Charente-Maritime / Deux-Sèvres ... - CDI
Côte-d'Or - Alternance/Apprentissage
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé