Accueil / Commerce/Gestion / Bonnes idées vigneronnes pour attirer une clientèle familiale
Bonnes idées vigneronnes pour attirer une clientèle familiale
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Œnotourisme
Bonnes idées vigneronnes pour attirer une clientèle familiale

Pour attirer un visitorat familial, des vignerons proposent des activités ou des espaces destinés aux enfants. En piste pour découvrir quelques bonnes idées.
Par Colette Goinère Le 06 juillet 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Bonnes idées vigneronnes pour attirer une clientèle familiale
Sandrine Boixeda guide touristique pour enfants au Château Boutinet à Villegouge en Gironde s'occupe des enfants pendant que leurs parents découvrent les vignes et les vins bio du domaine. - crédit photo : DR
P

as question que les enfants s’ennuient pendant que les parents découvrent les vins du Mas del Périé – 27 ha en biodynamie depuis 2011 –, à Trespoux-Rassiels, dans le Lot. Ici, Cynthia Lambert leur propose une approche ludique de la vigne au travers d’un atelier sollicitant leurs sens. Tout démarre avec son arrivée au domaine en janvier 2020 alors qu’elle rédige son mémoire dans le cadre de son MBA Wine Event & Communication. Son constat est simple : les parents ne viennent pas dans les caveaux car les enfants s’ennuient pendant qu’ils dégustent.

Une animation autour des arômes et des saveurs

Elle élabore alors une animation autour des arômes et des saveurs qui fera l’objet d’un dépôt de brevet à l’Inpi. Pour cela, elle sélectionne les arômes qui correspondent aux vins du domaine : miel, camomille, pomme, pêche, etc., pour les blancs ; griotte, violette, poivre, cuir, tabac et encens pour les rouges.

Elle fait fabriquer des galets en céramique par un potier de Cahors pour emprisonner ces arômes. Et elle recouvre ces galets d’une corolle en verre que les enfants doivent soulever pour humer et identifier les odeurs. « Ils s’éveillent ainsi au monde olfactif, comme ils s’éveillent à la lecture ou l’écriture », s’enthousiasme celle qui aujourd’hui est chargée de l’œnotourisme et de la communication du domaine.

L’activité se poursuit avec le quizz des saveurs. Cette fois, les enfants dégustent des bases aqueuses élaborées par un pharmacien de Toulouse et déposées dans des petites cuillères. L’exercice est simple : il leur faut nommer ces saveurs, et dire si le liquide est salé, sucré, acide ou amer.

Opérationnel depuis l’été 2020, cet atelier accueille les familles sur rendez-vous. Parents et enfants de tous âges y participent ensemble pendant une heure. Puis les parents dégustent les vins et les enfants du jus de raisin.

La demande est forte entre Pâques et la fin de l'été

La prestation est gratuite, mais le domaine s’y retrouve. La demande est forte entre Pâques et la fin de l’été. Durant cette période, « nous enregistrons 25 % de fréquentation supplémentaire et 30 % de ventes », se borne-t-elle à indiquer.

Même discrétion sur les chiffres pour la coopérative La Chablisienne, à Chablis, dans l’Yonne : « Nous n’avons pas envie de chiffrer la fréquentation ni les ventes de vins générées par l’activité pédagogique que nous proposons aux enfants. C’est un plus, un service gratuit offert à nos clients qui viennent avec leurs enfants », explique Adeline Gros, responsable marketing.

LachablisienneepsacedediEauxenfants.jpg

Espace dédié aux enfants de la coopérative la Chablisienne (Crédit Photo DR)

C’est en 2018, à l’occasion de la réfection de son caveau, que cette coop forte de 250 membres a aménagé un espace dédié aux enfants. Pendant que les parents dégustent les vins, leurs jeunes enfants peuvent visionner un film pédagogique de 5 minutes sur la vigne réalisé par Jamy Gourmaud (connu pour son émission « C'est pas sorcier ») puis s’amuser à remplir le livret de jeux créé par Adeline Gros. Tout se passe sous l’œil des parents. À la fin, les enfants repartent avec leur livret et des bonbons. De quoi les occuper entre 30 et 45 minutes.

Une yourte dans les vignes et des énigmes à résoudre

En Gironde, à Villegouge, au château Boutinet – 12 ha en AOC Bordeaux –, Nathalie Escudero, la propriétaire, propose une activité pour les familles. Pendant qu’elle emmène les parents découvrir ses vignes bio et ses vins, Sandrine Boixeda, guide touristique pour enfants, s’occupe de ceux-ci. Elle les installe dans une yourte posée dans les vignes et les invite à jouer au LegŒno, un jeu de son invention qui consiste à trouver le code qui ouvre une boîte mystère en résolvant des énigmes autour du vin. À l’intérieur de la boîte, une maquette à l’échelle d’un centième du château et des Lego pour le reconstruire. « Le château Boutinet est en ruine. Ce handicap est devenu un atout », relate Sandrine Boixeda. Le jeu dure une heure et demie. Tarif : 15 € pour le 1er enfant et 10 € pour chaque enfant suivant. Une somme qui revient à Sandrine Boixeda.

 

lesenfantsreconstruisentchateauBoutinetAtleirLegOeno.jpg

Modèle réduit du château Boutinet en Légo que les enfants doivent construire (crédit photo DR)

L’activité est accessible toute l’année sur réservation. Elle fonctionne surtout pendant les vacances scolaires et attire « une trentaine de familles de Bordeaux par an qui, autrement, ne viendraient pas sur notre propriété car nous ne sommes pas assez connus », soutient Nathalie Escudero. Chaque famille repart en ayant acheté au moins six bouteilles, entre 10 et 16 €.

Chasse au trésor

Direction le domaine des Gravennes – 30 ha en AOC Côtes du Rhône à Suze-la-Rousse, dans la Drôme, et en bio depuis 2011 – pour une chasse au trésor baptisé « Le trésor perdu des Gravennes », lancée en 2017. « Nous voulons attirer les enfants qui sont de futurs consommateurs », explique Luc Bayon de Noyer, cogérant avec son frère Rémi du domaine. Cette chasse au trésor est basée sur l’histoire de Marie-Louise, la grand-mère des frères Bayon de Noyer, qui a élaboré un rouge d’exception issu de ses meilleures parcelles, une cuvée de 8000 cols aujourd’hui. Excepté que Marie-Louise ne souhaitait pas communiquer la recette de son rouge à n’importe qui. C’est cette histoire que raconte, en préambule, Luc Bayon de Noyer au groupe prêt pour cette chasse au trésor.

Des talkies-walkies pour rester en contact avec le domaine

Munis d’un sac à dos avec des poches fermées par des cadenas, une boussole et un talkie-walkie, parents et enfants s’engagent dans un parcours de 1,5 km en 7 étapes dans les vignes et les bois au cœur de la Drôme provençale. À chaque étape, des panneaux donnent des informations sur la vigne et le vin et les participants doivent résoudre des énigmes pour déverrouiller les cadenas. Grâce aux talkies-walkies, ils restent en contact avec la propriété en cas de besoin. De retour au domaine, ils doivent encore trouver le coffre qui contient la fameuse recette. À la fin, une dégustation est proposée aux adultes. Quant aux enfants, ils repartent avec des nougats de Montélimar.

Une centaine de groupes à l’année participe à cette chasse au trésor qui coûte 40 € par groupe de 8 personnes  maximum. Le panier moyen d’achat des familles oscille autour de 80 €. Marie-Louise aurait sans doute aimé un tel engouement pour sa cuvée.

 

Trois conseils d'experts

Pour Cynthia Lambert, chargée de l’œnotourisme au Mas del Périé, à Cahors, il ne faut pas « concevoir une activité fondée uniquement sur l’apprentissage. Ce serait trop scolaire. Pensez plutôt à une activité qui stimule les sens et qui laisse libre cours à l’imagination ». « Il faut une personne dédiée à l’activité destinée aux enfants. Il faut aussi penser à gérer les tranches d’âges. Enfin, il est important qu’un enfant reparte avec un souvenir de ce temps passé », indique Sandrine Boixeda, guide touristique pour enfants. Songez à proposer votre activité dans la matinée parce que les petits enfants font la sieste en début d’après-midi et que leur attention est moins forte avec la chaleur estivale.

Tags : Tourisme
Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
vitijob.com, emploi vigne et vin
Charente / Charente-Maritime / Deux-Sèvres ... - CDI
Côte-d'Or - Alternance/Apprentissage
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé