Accueil / Viticulture / La grêle met à terre des vignes du piémont pyrénéen

Madiran, Jurançon...
La grêle met à terre des vignes du piémont pyrénéen

Dans les Pyrénées Atlantiques aussi, la chaleur a laissé place à des orages violents. Ceux-ci ont généré des chutes de grêlons sur les vignobles de Madiran et Jurançon, sans aller jusqu'à Tursan ou Irouleguy. Place au décompte des dégâts
Par Olivier Bazalge Le 22 juin 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
La grêle met à terre des vignes du piémont pyrénéen
Dégâts de grêle sur zone la plus impactée de Madiran - crédit photo : © S. DEROLLEZ CA64
L

e tour de France des vignobles grêlés ne cesse de révéler de nouveaux constats d’épisodes ayant touché les vignes suite à l’épisode caniculaire de la semaine passée. Alors que le bordelais ou la Charente ont été durement touchés dans la soirée du lundi 20 juin, un premier épisode de grêle a fait des dégâts localisés dans le vignoble de Madiran le dimanche 19 juin.

« C’est toute la partie Pyrénées-Atlantiques de notre aire d’appellation qui a été touché par cet orage », note Pascal Savoret, président du syndicat d’appellation Madiran. Un couloir assez restreint a traversé plusieurs communes, « la commune d’Aydie apparaissant comme la plus touchée avec beaucoup de vignes presque pelées suite à la chute de gros grêlons, c'est catastrophique pour certains exploitants », poursuit Pascal Savoret. Les vignobles situés dans les communes d’Aydie, Mont-Disse, Aubous, Cadillon, Aurions-Idernes, Arrosés, Maumusson, Viella ont été endommagés.

Importantes pertes de récolte

« Sur les communes touchées, les dégâts sont variables : de 20 à 100 % de grappes touchées, et de 5 à 30 % d’intensité. De plus, il a été recensé 320 ha touchés par la grêle chez les vignerons de la cave de Crouseilles. Parmi ces hectares, 80 à 100 ha sont très touchés avec des pertes de récolte vraisemblablement supérieures à 80% », avertit Sarah Derollez, conseillère viticulture à la Chambre d’agriculture des Pyrénées-Atlantiques.

« Nous sommes pourtant intégrés dans un système de couverture anti-grêle depuis le pays basque avec l’association Adelfa, mais cela ne semble fonctionner que pour des épisodes de grêle normaux », reprend Pascal Savoret.

A Jurançon aussi

Le lendemain, c’est plus au sud qu’un 2ème épisode de grêle a été relevé (le 20/6) au sein du vignoble de Jurançon. « Les alentours de Pau ont été durement touchés, notamment pour d’autres cultures maraîchères ou céréalières, mais dans le Jurançon, ce sont les hauts de de Monein et les villages de Cuqueron, Lasseube, Lasseubetat ou Gan qui ont vu des vignobles touchés par la grêle. Les dégâts semblent à première vue assez variables et peuvent aller de 20 à 75 % de grappes », relève Sarah Derollez. Une tournée des différentes zones viticoles va être effectuée par la chambre d’agriculture 64 tout au long de la semaine.

Les vignobles de Tursan ou d’Irouleguy un peu plus à l’ouest n’ont pas été touchés.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé