Accueil / Viticulture / Les disques à plat viennent à bout des herbes difficiles dans les vignes

Travail du sol
Les disques à plat viennent à bout des herbes difficiles dans les vignes

Les disques qui travaillent à plat pénètrent mieux dans le sol que les lames et viennent à bout des herbes difficiles. À condition de ne pas rouler trop vite. Retours d’utilisateurs.
Par Frédérique Ehrhard Le 23 mai 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
 Les disques à plat viennent à bout des herbes difficiles dans les vignes
Dans le Beaujolais, Romain Kraska a maîtrisé l'enherbement avec seulement deux passages d'Ecocep l'an dernier, en mai et fin juillet. - crédit photo : DR
«

 Quand j’ai démarré le désherbage mécanique du rang il y a deux ans, j’ai opté pour le nouvel Ecocep car cet outil ne nécessite qu’un peu d’hydraulique pour les réglages. J’ai ainsi pu l’installer sur un vieil enjambeur sur lequel il reste toujours attelé », explique Romain Kraska, viticulteur installé sur 12 ha de vignes à Porte-des-Pierres-Dorées, dans le Rhône.

Montés sur un axe vertical et placés sous l’enjambeur, deux disques travaillent à l’horizontale pour nettoyer un rang par passage. Comme ils sont crénelés, ils tournent autour des ceps en s’appuyant sur eux avec une pression que l’on règle en fonction de la résistance du sol. Puis après avoir contourné un cep, ils passent sous le rang pour nettoyer entre les souches. Les disques positionnés à la verticale, eux, ne peuvent pas accéder à cette zone car ils risqueraient d’accrocher les bois ou les fils en passant dessous.

« La pression des nouveaux Ecoceps est facile à régler. Il y a deux boutons-poussoirs, l’un pour en ajouter, l’autre pour en enlever. Les disques appuient en douceur sur les ceps. Depuis que je m’en sers, je n’ai pas cassé de souche », note Romain Kraska, qui roule à 4 km/h dans ses vignes adultes.

Adaptés au sol humide…

Pour bien travailler ses sols argilo-calcaires, il a acheté deux paires de disques. « Lorsque le sol est humide, j’utilise les disques ajourés pour que la terre ne colle pas. Lorsqu’il est sec, je monte les disques pleins, qui pénètrent mieux dans le sol. » Au fil de la saison, le bord des disques s’affine du fait des frottements. « Avant de redémarrer l’année suivante, j’aplatis légèrement la tranche avec un marteau afin que le bord ne devienne pas coupant. C’est rapide et cela évite de blesser les ceps. »

S’ils respectent les ceps, ces disques coupent bien les racines des adventices, y compris du ray-grass. « En intervenant avant une période sans pluie, j’obtiens de bons résultats. Avec l’Ecocep comme seul outil, j’ai ainsi réussi en 2021 à maîtriser l’enherbement avec seulement deux passages, en mai et fin juillet », rapporte-t-il.

Vigneron sur 18 ha à Porte-de-Savoie, en Savoie, Patrick Tardy vient d’acquérir un Ecocep alors qu’il était déjà équipé de lames Clemens et d’un outil rotatif animé, le Pétalmatic qui ne lui donnaient pas entière satisfaction. « J’ai fait un premier passage début mai sur 2,5 ha avec l’Ecocep. J’ai roulé à 4,5 km/h contre seulement 2,5 à 3 km/h avec le Pétalmatic. L’Ecocep désherbe plus au ras des ceps que le Pétalmatic, et comme ses disques sont ajourés, il déplace moins la terre car elle tombe à travers les trous », précise le vigneron.

… Comme durs et caillouteux

Ces disques ont bien attaqué le sol alors qu’il était dur. « J’ai pu l’ameublir sans y passer trop de temps », relève-t-il. Autre avantage, l’Ecocep travaille bien même s’il y a des cailloux et sans les projeter dans l’inter-rang. Facile à régler, il ne nécessite plus d’hydraulique une fois les réglages faits, ce qui réduit la consommation de carburant. Et lorsque l’herbe est déjà développée ou que le sol a durci, il s’en sort mieux que la lame. « Je vais l’utiliser en alternance avec la lame tout au long de la saison », prévoit-il.

À Péronne, en Saône-et-Loire, Serge Desmaris utilise un autre disque à plat pour venir à bout du ray-grass, le Valmatic II. « En début de saison, il déracine bien le ray-grass en allant le chercher entre les pieds de vigne », note ce vigneron installé sur 10 ha.

Les réglages de la position des disques et de la sensibilité des palpeurs sont simples. « Ces disques à plat ne laissent que quelques centimètres non travaillés autour des ceps, espacés de 90 cm. Par contre, quand il y a seulement 40 cm entre un piquet et un cep, ils laissent de l’herbe dans la bande du milieu », observe-t-il.

Serge Desmaris possède aussi des disques émotteurs, des lames et des doigts Kress qu’il monte sur son enjambeur. Lorsqu’il n’y a pas trop d’herbe au milieu du rang, il préfère utiliser les disques émotteurs avec lesquels il peut rouler à 6 ou 7 km/h, alors qu’il plafonne à 2 ou 3 km/h avec le Valmatic II. Et une fois le sol ameubli, il repasse avec les lames, qui accèdent bien au milieu du rang et finissent de nettoyer l’herbe. « Au premier passage, elles n’auraient pas assez de force pour pénétrer dans le sol et déraciner les touffes », estime-t-il.

Durant l’été, il alterne ensuite lames et doigts Kress. Avec ces derniers il roule à 6 ou 7 km/h contre seulement 3 km/h pour les lames. « Je consacre de 15 à 17 h/ha au désherbage mécanique du rang, c’est beaucoup. Je cherche à gagner du temps sans perdre en efficacité, en choisissant à chaque fois l’outil le mieux adapté. »

 

Deux outils qui tournent autour des pieds

Depuis 2020, Ecoceps, propose l’Ecocep S3, une nouvelle version de cet outil qui bénéficie d’un réglage très simple de la pression de travail. Ces disques s’utilisent généralement sans palpeur grâce à leur système d’effacement original. Freinés par une résistance hydropneumatique, ils s’appuient sur les ceps pour tourner autour. Ils sont soit pleins soit ajourés et disponibles dans des diamètres de 360, 420, 460 ou 520 mm. Nouveau venu, le Valmatic II se monte à plat avec la concavité vers le sol. Boisselet, le fabricant, propose cette solution depuis fin 2021. Auto-animé, ce disque tourne lui aussi autour des ceps, mais nécessite un palpeur pour son effacement. Pour l’instant, il n’existe qu’un seul modèle de disque crénelé de 350 mm de diamètre.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé