Accueil / Viticulture / Une ramasseuse de pierres adaptée à de nombreux vignobles

Astucieux
Une ramasseuse de pierres adaptée à de nombreux vignobles

A la demande d'un vigneron, une entreprise de matériel agricole s'est inspirée de la récolte des pommes de terre pour concevoir une machine très polyvalente qui ramasse les pierres de 3 à 50 cm dans des rangs de vigne de 2 à 3 mètres.
Par Marion Bazireau Le 26 janvier 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Une ramasseuse de pierres adaptée à de nombreux vignobles
Le dirigeant de MAC16 a déjà vendu deux machines et a été sollicité pour 7 démonstrations dans les vignobles. - crédit photo : Charles Billac
Q

uand un vigneron du Minervois l’a contacté en lui demandant de modifier une machine bricolée dans le Nord à partir de métal de récupération pour ramasser les pierres de son vignoble, Charles Billac a préféré lui proposer de repartir d’une page blanche.

« Nous avions déjà une petite expérience en la matière, car nous avions adapté deux machines de ramassage de pommes de terre pour faire de la prestation en grandes cultures » raconte le dirigeant de MAC16, une entreprise de matériel agricole en Charente, à Beaulieu-Sur-Sonnette.

Les pierres sont acheminées par un rotor hydraulique à hauteur ajustable et une lame vers un tapis de tri convoyeur qui élimine les plus petites. Le tout est commandé depuis la cabine du tracteur.

Les pierres de 3 à 50 cm de diamètre tombent dans un bac d’1m3 à 1,5 m3 de volume. « A la place du bac, nous pouvons proposer un tapis latéral pour faire tomber les pierres dans le rang d’à côté » précise Charles Billac.

Pour des rangs de vigne de 2 à 3 mètres

La machine polyvalente convient aux vignobles dont la largeur de rang est comprise entre 2 et 3 mètres. « Elle pèse pour l’heure 2,5 tonnes mais nous allons redescendre à 2. Nous pourrions envisager de travailler dans les vignes plus étroites, mais nous perdrions en stabilité compte tenu de la hauteur du système. Lors de nos tests, nous avons avancé jusqu’à 2 kms/heure. Nous allons continuer à regarder la résistance aux gros cailloux avant d’augmenter le débit de chantier ».

Le dirigeant de MAC16 a déjà vendu deux machines et a été sollicité pour 7 démonstrations au retour des beaux jours. Son prix de départ est fixé à 30 000€.

 

Le visionnage de cette vidéo est susceptible d'entraîner un dépôt de cookies de la part de l'opérateur de la plate-forme vidéo vers laquelle vous serez dirigé(e). Compte-tenu du refus du dépôt de cookies que vous avez exprimé, afin de respecter votre choix, nous avons bloqué la lecture de cette vidéo. Si vous souhaitez continuer et lire la vidéo, vous devez nous donner votre accord en cliquant sur le bouton ci-dessous.
Lire la vidéo

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé