Accueil / Politique / Les VCI pourront être stockés en bouteilles
Les VCI pourront être stockés en bouteilles
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Bourgogne
Les VCI pourront être stockés en bouteilles

Les viticulteurs pourront mettre en bouteilles 10 hl de leur Volume Complémentaire Individuel par appellation, dans le but de ne faire qu’une mise en bouteilles par an.
Par Aude Lutun Le 14 décembre 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les VCI pourront être stockés en bouteilles
Répondant aux oscillations de volumes de production, le VCI est un complément à l'assurance récolte. - crédit photo : DR
L

e décret vient de paraître au Journal Officiel : les vignerons bourguignons vont pouvoir embouteiller leur Volume Complémentaire Individuel (VCI) avant leur revendication, à titre expérimental, pour les récoltes 2021, 2022 et 2023. Le décret précise que le conditionnement en bouteilles des VCI est limité à 10 hl par opérateur et par appellation. Et que cette expérimentation fera l’objet d’un rapport d’évaluation établi par l’Institut National de l'Origine et de la Qualité (INAO) et transmis aux ministères de l’agriculture et de l’économie et des finances, au plus tard trois mois avant son terme.

La Confédération des Appellations et Vignerons de Bourgogne (CAVB) se félicite de cette possibilité offerte à ses adhérents. « C’est une demande qui date de 2013, année de l’entrée en vigueur du VCI, rappelle Marion Saüquère, directrice de la CAVB. Le VCI avait été préalablement expérimenté à Chablis, avec une possibilité de mise en bouteilles. Mais cette opportunité n’a pas été reprise lors de l’extension du VCI à toutes les appellations bourguignonnes qui le souhaitaient ». Seules certaines AOC régionales et communales de vins blancs ont choisi de bénéficier du dispositif VCI.

Intérêts

Pour convaincre les pouvoirs publics et l’INAO, la CAVB a mis en avant l’intérêt qualitatif d’une seule mise en bouteilles, soulignant que le stockage de faibles volumes n’est pas optimal. L’argument économique a également été avancé, une mise en bouteille annuelle par AOC étant plus simple à gérer que deux. Le VCI en bouteilles restera tracé et ne sortira pas des caves avant novembre N+1 de l’année de revendication de ce VCI.


 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2023 - Tout droit réservé