Accueil / Viticulture / Situation contrastée pour les maladies du bois en Charente
Situation contrastée pour les maladies du bois en Charente
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Observations
Situation contrastée pour les maladies du bois en Charente

Le bulletin de santé du Végétal « Vignes Charentes » du 30 novembre dernier, dresse le bilan des maladies du bois en 2021. Les évolutions sont contrastées
Par Colette Goinere Le 09 décembre 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Situation contrastée pour les maladies du bois en Charente
Symptômes d'esca. - crédit photo : DR
T

outes les maladies du bois ne sont pas logées à la même enseigne. Ainsi en 2021, des symptômes d’excoriose ont été signalés dans 24 parcelles sur les 41 suivies, traitées ou non traitées. Les symptômes qui étaient en baisse depuis 2016, augmentent de nouveau depuis 2019. En moyenne, 9,2% des ceps sont touchés contre 1, 3 % en 2019. Le BSV note toutefois que la situation est très variable allant de 0 à 66% selon les sites.

Eutypiose en baisse

Autre scénario pour l’eutypiose (le cépage Ugni blanc est particulièrement sensible à ce champignon) : après une hausse des symptômes en 2020, le pourcentage de ceps symptomatiques retrouve en 2021 le taux de 2019. Donc des symptômes plutôt faibles avec peu d’impact sur la productivité.

En revanche, il faut noter une légère augmentation des symptômes d’esca /BDA.  Cette année, elle est en moyenne de 6,6% des ceps touchés sur l’ensemble du réseau. Il faut rappeler que l’expression de la maladie augmente depuis 2003 pour atteindre 12,9% en 2012. Ensuite les symptômes sont plus variables entre 2013 et 2017  tout en restant relativement importants (entre 7,4% et 12,7%), avant de diminuer en 2018 à un niveau plus bas qu’en 2006. En 2019, on enregistre une très légère augmentation, mais à un niveau faible. Une augmentation qui s’est poursuivie en 2021.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2023 - Tout droit réservé