Accueil / Viticulture / Le cancer de la prostate lié aux phytos reconnu comme maladie professionnelle

Indemnités
Le cancer de la prostate lié aux phytos reconnu comme maladie professionnelle

Le gouvernement suit l'avis de la commission supérieure des maladies professionnelles en agriculture et annonce la création d'un tableau de maladie professionnelle pour le cancer de la prostate lié à l'exposition aux pesticides.
Par Marion Bazireau Le 27 octobre 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Le cancer de la prostate lié aux phytos reconnu comme maladie professionnelle
Julien Denormandie a tranché lors de la dernière session de questions au gouvernement. - crédit photo : Capture d'écran
L

e 12 octobre dernier, la commission supérieure des maladies professionnelles en agriculture (Cosmap) composée de partenaires sociaux et d’experts a voté à l’unanimité la création d’un tableau de maladie professionnelle pour le cancer de la prostate lié à l’exposition aux pesticides.

Le Ministre de l’Agriculture ne s’y est pas opposé. « Oui je prendrai le décret permettant d’établir ce tableau » a indiqué Julien Denormandie dès la session de questions au gouvernement du 20 octobre.

Reste à connaître les conditions d’accès à une indemnisation.

Durée d'exposition et prise en charge

L’association Phyto-victimes, la Coordination Rurale, la Confédération paysanne et plusieurs syndicats de salariés (FGA-CFDT, FNAF-CGT, FGTA-FO) demandent une reconnaissance dès cinq ans d’exposition à tous les types de pesticides et avec un délai de prise en charge entre la fin de l'exposition et la constatation de la maladie de 40 ans. « Nos organisations appellent à un tableau ayant une portée importante, il ne serait pas admissible que des victimes soient écartées pour des raisons financières ou politiques » indiquent-elles par voie de communiqué.

De son côté, la FNSEA table sur une exposition de 10 ans et une prise en charge inférieure à 40 ans.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé