LE FIL

Start-up

LVMH incube la bouteille en fibres végétales

Lundi 20 septembre 2021 par Laurie Andrès
Article mis à jour le 21/09/2021 13:34:29

Green Gen Technologies est porté par deux entrepreneurs : Séverine Laurent et James de Roany (à gauche).
Green Gen Technologies est porté par deux entrepreneurs : Séverine Laurent et James de Roany (à gauche). - crédit photo : DR
Développant des contenants écoresponsables à partir de fibres végétales, Green Gen Technologies poursuit son développement et intègre station F à Paris, le plus grand incubateur de start-up au monde.

Depuis ce premier septembre, Green Gen Technologies prend ses quartiers à la Maison des start-up du groupe LVMH, installée depuis 2018 à la station F à Paris.

Créée en 2017, Green Gen Technologies développe des contenants écoresponsables à partir de fibres végétales. La strat-up a développé deux solutions innovantes à impact carbone minimisé, dont la « Green Gen Bottle » : une bouteille en fibres de lin tressées et résine biosourcée, utilisable pour tous les vins tranquilles, effervescents et spiritueux.

Durant six mois, la jeune pousse toulousaine va bénéficier d’un programme complet comprenant workshops, démonstrations, rencontres… avec les 75 maisons du groupe LVMH (dont les cognacs Hennessy, les châteaux Cheval Blanc et Yquem, les champagnes Krug, Moët & Chandon, Ruinart, Veuve Clicquot...).

Accélérer le luxe du futur

Véritable tremplin pour les 50 start-up (réparties en deux promotions de 6 mois chaque année) sélectionnées, ce campus permet de booster les projets en cours jusqu’au développement final.  Pour Green Gen Technologies, c’est aussi l’assurance d’une collaboration durable. Comme l'indique son PDG, James de Roany : « nous avons déjà travaillé pour le MH Lab* sur une période d’une dizaine de mois qui ont été consacrés à des demandes particulières de leur part. Nous souhaitons développer des projets à la fois sous l’angle vins et spiritueux, mais aussi en cosmétique. Nous envisageons l’étude d’un nouveau procédé permettant de s’affranchir d’un liner avec LVMH et un laboratoire spécialisé ».

Pour Laëtitia Roche-Grenet, Directrice Open Innovation au sein du groupe LVMH, travailler avec les start-up répond à plusieurs objectifs : « pouvoir être inspiré », « collaborer » et « co-créer ».

« Il y a un avant et un après la Maison des start-up. Que ce soit en termes de chiffre d’affaires, de nombre de salariés ou de nombre de commandes, nous leur permettons de se développer fortement », assure Laëtitia Roche-Grenet.

 

* : Installé au cœur du siège parisien de Moët Hennessy, le MH Lab 78 est un lieu de rencontres, de développement et d’expériences pour les start-up et les 25 Maisons qui composent le groupe.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé