Accueil / Politique / Les vignerons suisses appelés à ne pas "exagérer publiquement" la petite récolte 2021

Éléments de langage
Les vignerons suisses appelés à ne pas "exagérer publiquement" la petite récolte 2021

Pour ne pas inquiéter les acheteurs sur les conséquences volumiques des récentes aléas climatiques, le syndicat viticole vaudois demande à ses adhérents de ne pas avoir de discours alarmiste auprès des médias.
Par Alexandre Abellan Le 06 septembre 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les vignerons suisses appelés à ne pas
Pas de vagues médiatiques sur les faibles rendements qui s'annoncent demande le syndicat des vins du canton de Vaud. - crédit photo : FVV
S

urtout, « ne pas affoler le marché des vins » alerte la dernière lettre de la Fédération des Vignerons Vaudois (FVV), demandant à ses adhérents de ne pas tomber dans l’alarmisme après un millésime 2021 particulièrement difficile climatiquement (« suite aux fléaux de la nature comme le gel, la grêle, le mildiou et parfois le cumul de plusieurs »). « Les médias sont toujours à l’affût d’information sensationnelle et nos acheteurs seraient tentés d’aller faire des réserves ailleurs si les pertes sur le millésime 2021 sont mal évaluées et exagérées publiquement ! » estime le syndicat helvète, qui martèle qu’« une discipline de langage est de rigueur et en cas de doute, n’hésitez pas à renvoyer les questions des médias à la FVV ».

Donnant de premiers éléments de langages, le bureau du syndicat viticole « considère qu’il restera – globalement - un volume permettant de répondre aux besoins des consommateurs si l’on considère quelque réserve du millésime 2019 qui reste fringant et plein de ressources ». Pour la FVV, l’hétérogénéité des situations doit donc amener à un discours pondéré, et rassurant.

Niveaux très différents

Ainsi, « certaines régions viticoles sont plus touchées que d’autres, au sein d’une même région, certaines vignes sont bien plus touchées que d’autres, au niveau d’une même parcelle, les dégâts peuvent s’enregistrer à des niveaux très différents » conclut la fédération du canton de Vaud.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé