Accueil / Viticulture / Une cagnotte solidaire pour ces vignerons qui ont tout perdu dans les incendies

Var
Une cagnotte solidaire pour ces vignerons qui ont tout perdu dans les incendies

Cécile et Pierre-Alain Pianetti ont mis une cagnotte en ligne pour se relever de l'incendie qui a ruiné leur domaine dans l'arrière-pays de Saint-Tropez ce mercredi 18 août.
Par Marion Bazireau Le 24 août 2021
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Une cagnotte solidaire pour ces vignerons qui ont tout perdu dans les incendies
Les vignerons ont besoin d’au moins 67 000 euros pour financer la replantation des parcelles de vigne, le remplacement du matériel perdu et créer trois bassins d’eau de réserve incendie. - crédit photo : Pxhere
l

« Il est douloureux pour nous d’écrire ces lignes après avoir vu le projet de toute notre vie être réduit en cendres » annoncent les vignerons Cécile et Pierre-Alain Pianetti en préambule de la cagnotte qu’ils ont mise en ligne pour se relever de l’incendie qui a ruiné leur domaine dans l’arrière-pays de Saint-Tropez ce mercredi 18 août.

Parents de trois filles, ces derniers ont quitté l’Hérault pour réaliser leur rêve il y a 3 ans. « Nous avons vendu notre maison avec toutes nos économies pour acheter des terres à l’abandon, les remettre en état et créer le domaine de Théolier. Avec une énergie folle et malgré les difficultés, nous avons défriché les parcelles envahies de ronciers, nous y avons planté de la vigne en bio, des plantes médicinales et pris soin des oliviers et mimosas. Avec des moyens financiers limités, nous avons dû travailler sans outils agricoles avant de pouvoir petit à petit acquérir du matériel d’occasion » racontent-ils.

L’incendie de Gonfaron a atteint le domaine au coeur du Massif des Maures. « Les flammes ont ravagé, les unes après les autres, les parcelles que nous avions plantées. Alors que les pompiers étaient débordés, Pierre-Alain a dû se battre seul pendant 48h, d’abord avec un extincteur en vain puis avec le pulvérisateur d’eau du tracteur pour essayer de sauver nos vignes. »

Sauvé par les pompiers

Quand il s’est réfugié dans sa maison, les vitres ont explosé. Il est retourné au milieu d’une parcelle avant d’être sauvé par les pompiers. Alors que l’incendie est aujourd’hui maîtrisé, 70% de la vigne a brûlé. « Le hangar agricole et une grande partie du matériel sont partis en fumée. Notre matériel agricole acheté d'occasion ainsi que nos plantations n’étaient pas assurés faute de moyens ».

Cécile et Pierre-Alain en appellent donc à la solidarité. « Nous vous demandons de l’aide pour pouvoir recommencer à zéro. Nous n’y arriverons pas seuls ».

Les vignerons ont besoin d’au moins 67 000 euros pour financer la replantation des parcelles de vigne, le remplacement du matériel perdu et créer trois bassins d’eau de réserve incendie. Ce 23 août, ils avaient déjà récolté près de 18 000€.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé