LE FIL

Exportations

Le Chili et la France gagnent des parts de marché en Chine

Vendredi 20 août 2021 par Marion Ivaldi

Les importations chinoises sont en diminution au premier semestre 2021.
Les importations chinoises sont en diminution au premier semestre 2021. - crédit photo : CC0 Creative Commons
Selon Forbes, les vins français et chiliens profitent de la baisse des importations australiennes pour affirmer leurs positions sur le marché chinois. Une progression qui se fait dans un contexte de contraction de la consommation des vins en Chine.

Selon Fobers, rapporte The Drinks Business, la France regagne des positions en Chine. Les vins français représente sur la six premiers mois de l’année 2021, 35 % des volumes importés contre 27,6 % il y a un an. Le Chili conforte également ses parts de marchés représentant (toujours sur les six premiers mois de l’année) 22,8 % des volumes contre 15,8 % en 2020. La progression des deux origines apparaît ainsi significative et s’explique par le fort ralentissement des importations australiennes en Chine (suite un conflit commercial et la mise en place de taxes).

Progression en volume et valeur

La progression des parts de marché des vins français s’observe également en valeur. Les importations de vins français représentent 42,8 % de la valeur totale des importations chinois au premier semestre 2021 contre 26,4 % un an plus tôt. L’Australie ne représente plus que 6 % de la valeur des importations quant l’origine prenait 39,6 % de parts de marché en 2020.

Si la progression des vins français en part de marché est une bonne nouvelle pour la production hexagonale, elle ne doit pas faire oublier qu’elle se déroule dans le cadre d’une contraction des importations chinoises. Sur les six premiers mois de l’année, les importations chinoises ont diminué de 9 % en volume et 6 % en valeur.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé