Accueil / Viticulture / Une forte extériorisation d'esca dans les vignes cette année

Dépérissement
Une forte extériorisation d'esca dans les vignes cette année

Dans plusieurs vignobles, viticulteurs et techniciens observent une très forte extériorisation de l'esca dans les vignes cette année. C'est particulièrement le cas sur le sauvignon en Touraine et dans le Centre.
Par Christelle Stef Le 11 août 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Une forte extériorisation d'esca dans les vignes cette année
Symptômes d'esca. Cette année, il y a une forte extériorisation de la maladie sur le terrain - crédit photo : Christelle Stef (photo d'archive)
E

n Touraine et dans le Centre, techniciens et vignerons ont observé une sortie importante de l’esca sur le sauvignon. « Cette année, on note une très forte recrudescence », s’inquiétait Michel Badier, de la chambre d’agriculture du Loir-et-Cher, le 2 août. Le conseiller viticole va donc réinsister cet hiver sur la nécessité de soigner la taille. "Nous allons remettre des formations en place sur la taille respectueuse des flux de sève pour les nouvelles équipes de tailleurs", indique-t-il.

Des champignons très actifs

Même constat de François Dal, conseiller viticole au Sicavac à Sancerre. « C’est l’une des plus grosses années à esca, du niveau de 2010. Dans des parcelles, on note jusqu’à 20 % des pieds qui expriment des symptômes foliaires. Les conditions climatiques ont été favorables à l’activité des champignons de l’esca. J’ai récemment cureté des jeunes vignes âgées de 5 ans dans lesquelles il y avait moins d’un centimètre cube d’amadou. Mais cela a suffi à faire exprimer des symptômes », observait François Dal le 2 août qui faisait beaucoup de démonstrations de curetage.
Forte extériorisation d’esca également dans le Gers. « On voit pas mal de formes foudroyantes alors que la saison n’a pas été particulièrement chaude », s’étonnait Carla Fabri, conseillère à la chambre d’agriculture, le 3 août

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (1)
VignerondeRions Le 13 août 2021 à 14:19:47
C'est aussi vrai dans le bordelais, mes sauvignons ont durement gelé et l'exteriorisation des maladies est impressionnante. Sûrement le stress prolongé après le gel, un mois entier de froid. Année compliquée.
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé