Accueil / Viticulture / Un nouveau capteur de gel autoalimenté

A l'essai
Un nouveau capteur de gel autoalimenté

FrostD est un capteur d'une trentaine de centimètres que l'on insère dans le sol et qui s'autoalimente sans batterie Lithium. A la surface, un faisceau optique mesure la réflexion de l'eau. Le viticulteur est alerté du risque gel quelques heures en amont.
Par Marion Bazireau Le 27 avril 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Un nouveau capteur de gel autoalimenté
La société recherche des viticulteurs volontaires pour tester ce détecteur de gel. - crédit photo : GreenSysTech
L

a société GreenSystech vient de remporter le prix spécial du jury du Datavenue Challenge d’Orange Business Services, récompensant des produits ou services IoT innovants.

« Le jury a primé notre capteur FrostD, capable d’anticiper les risques de verglas et gel avec un très haut niveau de précision » se félicite son PDG Mohamed Fall.

Ce capteur a aussi l’avantage de s’autoalimenter. « Il récupère la chaleur du sol et utilise les vibrations et variations de température entre la terre et la surface pour les convertir en énergie, sans utiliser de batterie au lithium » explique-t-il.

FrostD a une forme cylindrique et mesure une trentaine de centimètres. Une fois enterré, on ne voit plus que sa tête. « Celle-ci est dotée d’un système optique qui repère la condensation de l’eau. Quand les gouttelettes durcissent, elles coupent le faisceau, signe qu’il gèle. Le capteur repère la transition et peut prévenir l’utilisateur quelques heures en amont » reprend Mohamed Fall.

A priori, un capteur par hectare serait suffisant. « On peut le déterrer pour le mettre ailleurs sans difficultés ».

Alertes par SMS

Le capteur communique par le biais du protocole LoRa. « La data est envoyée via les opérateurs téléphoniques classiques sur notre plateforme. Nous pouvons ensuite alerter l’utilisateur du risque gel par SMS » indique le PDG.

Le capteur, d’une valeur proche de 1500€, est en tout début de commercialisation. « La covid a ralenti son industrialisation » regrette Mohamed Fall.

GreenSystech cible d’abord les gestionnaires de réseaux routiers, mais s’intéresse également à l’agriculture et à la viticulture. « Si certains sont intéressés par des essais, qu’ils n’hésitent pas à nous contacter » lance le PDG.

Tags : capteur Covid Gel
Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé