LE FIL

Croisons les doigts

Alerte maximale au gel dans tous les vignobles

Vendredi 02 avril 2021 par Marion Bazireau

Le météorologiste craignait un gel radiatif dimanche matin 4 avril dans le vignoble du Sud-Est, le Bordelais, le Val de Loire et la Bourgogne.
Le météorologiste craignait un gel radiatif dimanche matin 4 avril dans le vignoble du Sud-Est, le Bordelais, le Val de Loire et la Bourgogne. - crédit photo : IFV Occitanie (archives)
De lundi à mardi, et pendant 3 à 4 jours ensuite, des températures négatives sont annoncées dans la majorité des régions françaises. Les viticulteurs ont de quoi s'inquiéter, d'autant que les températures exceptionnellement chaudes des jours passés ont accéléré la pousse de la vigne.

Cofondateur de la société Weather Measures et spécialiste de la météorologie agricole, Emmanuel Buisson aurait aimé faire un poisson d’avril aux viticulteurs ayant assisté au Vintage Report ce jeudi. « Malheureusement ce n'est pas le cas. Vous l’avez surement entendu dans les médias, un épisode hivernal très important se prépare pour la semaine prochaine ».

« Aujourd’hui les anticyclones méditerranéens à 1 025, 1 023 et 1 024 hectopascals (HP) nous amènent de l’air très chaud. Nous avons enregistré des 25°C, des températures records pour un mois de mars ».

Ce qui inquiète Emmanuel Buisson, c’est l’anticyclone très fort d’air froid qui arrive, déjà à 1 036 HP ce 1er avril. « Si on se projette à lundi midi, toute la partie anticyclonique au sud aura disparu. L’anticyclone d’air froid venu du Groenland se sera rapproché de l’ouest de l’Islande, avec une intensité à 1 044 HP » annonce-t-il.

Ce front d’air froid va amener de la neige lundi et mardi sur une grande partie de la France, de la Normandie au Massif Central, voire sur les Pyrénées.

-6°C annoncés par les modèles les plus pessimistes

Le modèle américain GFS annonce des -5 à -6°C sur la France la semaine prochaine. « Mais il a tendance à être trop pessimiste depuis le ralentissement du trafic aérien. Le modèle européen, généralement plus optimiste, annonce des 0, -1, voire -2°C ».

Le modèle allemand Icon dresse un tableau très inquiétant pour la nuit de lundi à mardi. « Toutes les zones en bleu foncé sont en température négative, a présenté le météorologiste. Aujourd’hui on est à peu près sûrs qu’une vague de gel advectif va traverser la France pendant 3 ou 4 jours ».

"Beaucoup de sorties de feuilles"

Reste à croiser les doigts pour que son intensité ne soit pas trop importante, d’autant que beaucoup de vignes sont au stade pointe verte, avec des dommages dès -2°C. Au stade « sortie de feuilles », également fréquente, les jeunes pointes vertes seront affectées dès -0,6°C pendant 30 minutes.

Pour ne rien arranger, ce 1er avril, Emmanuel Buisson craignait un gel radiatif dimanche matin 4 avril dans le Sud-Est, le Bordelais, le Val de Loire et la Bourgogne.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé